Recherche

Vulgarisation de la Sca : L'expertise de la société civile mise en avant



Les autorités de la Stratégie de croissance accélérée comptent sur l'expérience de la société civile pour faire connaître aux populations à la base les orientations de cette politique.

Le gouvernement n'aura pas de problème de vulgarisation de sa Stratégie de croissance accélérée (Sca). Il vient de bénéficier du soutien de taille des membres de la société civile. Il s'agit principalement de la Commission des organisations de la société civile et de la Plate-forme des acteurs non étatiques. Ces structures sont dirigées respectivement par Mme Abibatou Ndiaye et M. Papa Nalla Fall.

Ces derniers ont affirmé hier leur engagement à jouer le rôle de relais entre la Sca et les populations à la base. ‘Nous avons pris l'engagement de descendre sur le terrain pour informer les populations à la base sur les objectifs et l'importance que revêt la Sca en termes de création de richesses et comment elles peuvent en tirer bénéfice’, a souligné Mme Abibatou Ndiaye au cours d'un atelier de mise à niveau des organisations de la société civile, tenu à Dakar.

Une affirmation confirmée par Papa Nalla Fall. ‘Nous constituons un relais intéressant pour faire parvenir le plus loin possible au niveau des populations les politiques publiques de développement et la Sca en est une’, a-t-il dit. Mais cela suppose des moyens, selon lui. ‘Et pour servir de courroie de transmission de l'information, il serait important qu'il y ait un véritable partenariat entre nous et la Sca. Ceci devrait reposer sur des ressources matérielles et financières qu'il faudrait mettre à disposition dans le cadre d'un plan d'actions concerté et validé par les parties concernées’, a-t-il ajouté.

Si le gouvernement s'est appuyé sur ces deux leviers pour faire connaître la Sca aux citoyens les plus reculés du pays, c'est parce que les organisations de la société civile ont une expertise avérée dans ce sens pour avoir fait leur preuve dans le Document de stratégie de réduction de la pauvreté (Dsrp). Un cadre de référence dans lequel la Sca constitue le volet ‘création de richesses’.

Et le Secrétaire permanent de la Sca l'a bien compris. ‘Les leaders des organisations de la société civile ont une grande expérience en matière d'accompagnement des politiques publiques de développement sur le terrain’, a reconnu M. Ibrahima Wade. ’Elles ont une grande capacité d'opérationnalisation des politiques publiques de développement à la base et surtout d'organisation appropriée’, a-t-il ajouté.

D'où toute la pertinence du partenariat pour une implication forte et entière des organisations de la société civile dans la mise en œuvre de la Sca. Pour concrétiser ces relations, ces deux parties ont convenu de mettre en place un groupe de travail conjoint de cinq membres. Leur objectif, c'est de proposer un document d'accompagnement de la Sca.

C'est le premier jalon dans l'appropriation de la Sca par ce segment important de la nation après le secteur privé.

Il reste maintenant la question des moyens et modalités devant leur permettre de remplir les missions que les autorités de la Sca attendent d'eux.

Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 760 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance