Recherche

Une recherche-action en cours pour la certification des acquis en alphabétisation



Dakar, 19 mars (APS) – Un programme de recherche-action sur la mesure des apprentissages en alphabétisation (RAMAA) est en cours d’exécution, afin de mettre en place des outils standardisés de certification des enseignements déroulés dans les programmes d'alphabétisation.

''La RAMAA est en train d’élaborer des outils à partir de plusieurs référentiels de compétences existants pour arriver à déterminer le profil de l’alphabétisé’’, a expliqué à l’APS Binta Rassouloulah Aw Sall, coordonatrice de cette recherche.

Interrogée mardi à Dakar, en marge de la rencontre de restitution de l’enquête auprès de bénéficiaires de programmes d’alphabétisation, elle a précisé qu'à partir de cette enquête, le programme va construire des outils de certification pour les sortants des programmes d’alphabétisation.

Avec la recherche-action sur la mesure des apprentissages en alphabétisation, a souligné Mme Sall, ‘’les outils élaborés permettront d’avoir des standards, des normes qui pourront à l’avenir intégrer le système dans ce cadre de certification et de qualification des acquis’’.

‘’Des normes seront sorties à partir de ces outils qui vont concourir à déterminer le profil de l’alphabétisé. Cela va permettre d’intégrer le cadre de certification pour professionnaliser le secteur de l’alphabétisation avec des outils scientifiquement validés’’, a ajouté Bintou Rassouloulah Aw Sall.

Ainsi, au sortir d’une classe d’alphabétisation, l’apprenant a le profil souhaité avec des compétences qui ont la même valeur que les compétences d’un autre apprenant sortant d’une classe formelle.

De plus, l’objectif de cette recherche-action est de faire un plaidoyer à l’endroit des décideurs pour plus de ressources à l’éducation non formelle, la mise à disposition d’un dispositif d’évaluation des apprentissages mais également le renforcement des capacités et de l’expertise nationale, selon toujours la coordonnatrice.

Au niveau international, ‘’il s’agit de disposer d’un système de statistiques parce que c’est sur cette base qu’on peut faire un argumentaire valable, concret et scientifique’’, a t-elle ajouté.

Pour Rokhaya Fall Diawara, administrateur de programme au Bureau régional de l’UNESCO, modératrice de la rencontre, l’idée est de ‘’travailler sur le projet RAMAA avec le Sénégal sur la restitution de la première phase de l’enquête pilote avant d’aller vers une généralisation de l’application des outils mis en place’’.

L’UNESCO a ainsi appuyé le Sénégal à ‘’répondre à un manquement très souvent souligné ayant trait à l’absence de données statistiques fiables’’, a-t-elle précisé.

‘’Là, nous attaquons vraiment le maillon faible, à savoir les compétences des personnes enrôlés dans le système de l’alphabétisation’’, a fait valoir Rokhaya Fall Diawara.

La recherche-action a démarré par les données liées aux éléments d’accès, afin de mettre en place un système d’information et de management de l’éducation non formelle.

Ces données en termes d’accès ont ensuite été reversées dans un dispositif beaucoup plus global avec le système d’informations et de gestion de l’éducation et de la formation qui intègre tout le système éducatif sénégalais.


ADL/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 145 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance