Recherche

Un projet ambitionne de former 150 femmes leaders en gouvernance locale



Dakar, 5 mars (APS) – L'Association pour la recherche et l'éducation pour le développement en Afrique (ARED) vient de lancer un projet destiné à former 150 femmes leaders en gouvernance locale et décentralisation dans les communautés rurales de Porokhane (Kaolack), de Makka Diama et de Guédé Village (Saint-Louis), a appris l'APS, mardi à Dakar.

Intitulé "Réussir la parité : un droit et un devoir citoyen", ce projet lancé en janvier dernier, pour une durée de deux ans, a bénéficié pour sa mise en œuvre d'une subvention de 65 millions de francs CFA de l'Union européenne (UE).

Le lancement de ce programme marque le début d'un processus de préparation des femmes élues éligibles et leaders à l'exercice efficace de pouvoirs que les populations de leurs terroirs peuvent leur confier dans le cadre de la décentralisation", a expliqué Awa Kâ Dia, présidente de l’Association pour la recherche et l'éducation pour le développement en Afrique (ARED).

Il s'inscrit en "parfaite ligne dans la dynamique de stabilité d'un système démocratique, où les citoyens doivent comprendre les principes démocratiques, les soutenir, mais aussi participer à leur mise en œuvre", a-t-elle expliqué.

ARED/Afrique ambitionne d'appuyer l'Etat du Sénégal dans la consolidation de sa démocratie en général et dans l'application effective de la loi sur la parité, consistant à responsabiliser les femmes au même titre que les hommes dans la gestion des affaires locales.

La démarche adoptée est la mise en œuvre d'actions d'éveil de conscience en direction des femmes élues éligibles et leaders pour qu'elles comprennent leur rôle dans la construction de la démocratie et leur implication effective dans la gouvernance locale.

A l'issue de la formation, 30 parmi ces femmes leaders seront coachées et encadrées pour figurer sur les listes électorales pour les locales de 2014.

L'action proposée par ARED se situe dans un contexte politico institutionnel marqué par le souci de promouvoir la décentralisation, la bonne gouvernance politique, sociale et économique, et la promotion des acteurs non étatiques, a souligné le président de la communauté rurale de Porokhane, Ousmane Niang.

"Il est largement admis que sans une participation des acteurs locaux, les femmes notamment, toute action de développement de consolidation de l'Etat de droit, d'approfondissement de la démocratie, d'amélioration de la qualité de la gestion des affaires locales et de promotion du secteur privé est vouée à l'échec", a-t-il fait valoir.

Le projet "Réussir la parité" devrait promouvoir "la qualité de la participation des femmes aux instances locale de décision, favorisant l'égalité de genre dans l'accès aux droits politiques et autres droits fondamentaux", a-t-il ajouté.

Il s'agit à terme de favoriser l'appropriation du développement local par les citoyens, les femmes en particulier qui deviendraient des acteurs plus responsabilisés dans l'œuvre de développement.

Pour ce faire, le projet met l'accent "sur le renforcement des capacités de ces femmes et leur coaching aux élections locales de 2014, par le biais d'une approche participative et inclusive".

L'objectif est de rendre effective la parité dans les instances locales de décision dans les communautés rurales de Porokhane, de Maka Diama et de Guédé Village, afin de contribuer ainsi de manière significative à un partage équitable du pouvoir et des responsabilités au niveau local.

De ce fait, ARED/Afrique aura contribué à "rétablir un équilibre social important dans la lutte contre la pauvreté, en donnant aux bénéficiaires directes et indirectes les moyens de renforcer leurs connaissances des droits humains et de jouir pleinement de leur citoyenneté, en vue d'un développement équilibré et durable", a dit Mme Niang.

La pertinence du projet réside également dans le fait qu'il s'inscrit dans une dynamique de continuité du projet "Campagne de la démocratie et des droits de l'homme", également mis en œuvre par ARED/Afrique.

ADL/BK/ASG/DND

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 182 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance