Recherche

Un financement de dix milliards de francs pour la modernisation des daaras



Tambacounda, 9 avr (APS) - Le ministère de l’Education a obtenu un financement à hauteur de 10 milliards de francs CFA, d'une banque islamique, pour la modernisation des daaras (écoles coraniques), a révélé Cheikhou Mbow, Inspecteur en langue arabe au ministère de l’Education.

‘’La Banque islamique a mis 10 milliards de francs CFA dans la modernisation des daaras‘’, a indiqué Mbow, lors d’un CRD spécial à Tambacounda.

‘’Les 10 milliards de la Banque islamique vont servir à construire 32 daaras publics et 32 daaras communautaires’’, a précisé pour sa part, le ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam. ‘’Nous voulons proposer une loi régissant les daaras avec des critères de reconnaissance par l’Etat et d’éligibilité à la subvention qui leur sera accordée’’, a-t-il encore annoncé. Ce sera l’image de ce qui se fait pour le privé classique, a dit M. Thiam.

Une réunion a été organisée vendredi dernier avec des maîtres coraniques, afin de définir les critères d’éligibilité des établissements bénéficiaires, a poursuivi Serigne Mbaye Thiam, signalant qu’il ne s’agit pas d’argent à distribuer. Il faut remplir les conditions pour être reconnu par l’Etat, et par conséquent pouvoir prétendre à cette subvention, a-t-il expliqué, disant vouloir éviter que des gens viennent ensuite dire qu’ils n’ont pas reçu leur part.

Ces dernières années, l’Etat du Sénégal a fait des avancées dans le domaine, avec l’introduction de l’éducation religieuse à l’école, le franco-arabe et les daaras modernes, a noté M. Thiam. Le taux de scolarisation de 94 % montre que les 6 % restants veulent un autre type d’enseignement, d’où la nécessité de diversifier l’offre d’éducation, a-t-il dit.

Pour lui, la volonté du Gouvernement de régler la question des daaras, est sans équivoque, comme en témoigne l’annonce faite par le chef de l’Etat lors de son adresse à la nation la veille du 4 avril, d’un conseil présidentiel sur la question, a fait valoir M. Thiam.

Il répondait à l’Imam Malick Wilane, qui dirige la mosquée du quartier Saré Guilèle de Tambacounda, qui demandait au ministre d’appuyer les daaras qui sont constamment décriés sans disposer d’aucune aide de la part du Gouvernement, alors qu’ils éduquent des Sénégalais qui ont les mêmes droits que les pensionnaires des autres établissements.

Il a sollicité l’appui en personnel enseignant de certains daaras bien structurés comme l’école franco-arabe Salman Al-Farissi de Tambacounda. ‘’Il y a eu trop de déclarations d’intention, maintenant nous demandons des actes’’, a-t-il dit.

Selon l’Inspecteur d’académie, 327 daaras ont été identifiés dans les quatre départements de la région de Tambacounda, pour plus de 16.000 apprenants.

ADI/AD/DND

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 97 fois
Société


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance