Recherche

Un expert mise sur les agriculteurs familiaux pour renforcer la productivité



Dakar, 15 jan (APS) – Le directeur de la division politique et des conseils techniques du Fonds international de développement agricole (FIDA), Adolfo Prizzi, a suggéré mercredi à Dakar, à l’Etat du Sénégal de privilégier les petits agriculteurs familiaux pour accroître la productivité des activités économiques en milieu rural et bâtir un développement durable.

‘’Nous nous retrouvons aujourd’hui dans un contexte marqué par l’émergence des petits agriculteurs familiaux. Il faut renforcer les capacités des ruraux pauvres et leurs organisations pour leur permettre d’exercer de nouvelles responsabilités’’, a-t-il dit.

Adolfo Prizzi s’exprimait à l’ouverture de l’atelier national d’évaluation du programme de pays (EPP) marquant la clôture du processus d’évaluation du portefeuille du FIDA au Sénégal conduit en 2013 par le Bureau indépendant de l’évaluation du FIDA.

‘’Associer les petits agriculteurs familiaux, c’est accroître la productivité des activités économiques en milieu rural, en mettant l’accent sur l’élargissement de la gamme de productivité, la gestion durable des ressources naturelles’’, a estimé M. Prizzi.

Il a ajouté ''l'entrepreneuriat rural est une priorité pour le gouvernement du Sénégal et les populations rurales. Il constitue un levier dans la lutte contre la pauvreté en termes de création d’emplois et aussi pour augmenter la productivité agricole''.

Adolfo Prizzi a par ailleurs suggéré à l’Etat du Sénégal d’ajouter un nouveau P comme producteurs au Partenariat public/prive (PPP) pour permettre au secteur privé d’être plus attentif aux besoins des petits paysans.

‘’Les paysans ne sont pas suffisamment responsabilisés. Il est nécessaire d’améliorer l’accès des ruraux aux marchés et aux services financiers, en facilitant l’information sur les possibilités de débouchés et cela, le secteur privé a un grand rôle a y jouer’’, a-t-il indiqué.

Au Sénégal, le FIDA cherche à contribuer à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), particulièrement à réduire la moitié de la pauvreté d’ici 2015.

Il suscite et accompagne les initiatives locales qui visent à améliorer la sécurité alimentaire, à augmenter les revenus des ruraux pauvres et à créer des emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural.

SDI/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 73 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance