Recherche

UVS : le coordonnateur national demande aux étudiants de faire confiance à l’administration



Ziguinchor, 14 avr (APS) – Le coordonnateur national de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), Mouhamadou Mansour Faye, a invité, lundi à Ziguinchor (Sud), les étudiants orientés dans son institution à faire confiance à l’administration et au personnel enseignant, en leur faisant comprendre qu’ils sont dans ‘’une phase de planification’’.

‘’Nous leur (les étudiants) avons fait comprendre que l’Université virtuelle est en train de se déployer. Nous sommes dans la planification. Il faut qu’ils apprennent à faire confiance aux autorités et à tout le staff qui gère l’Université virtuelle’’, a-t-il déclaré aux journalistes.

Dans le cadre d’une visite de travail, M. Faye a rencontré les étudiants de Bignona et de Ziguinchor pour faire le point avec eux sur les processus en cours et les perspectives qui leur sont offertes par l’UVS.

Les étudiants qui ont pris la parole ont interpellé le coordonnateur national de l’UVS sur le retard constaté dans le démarrage des cours et de la mise en place des Espaces numériques ouverts (ENO) qui leur serviront d’espaces d’enseignement.

En attendant la construction d’un espace numérique à Ziguinchor, l’UVS a adopté une solution provisoire en faisant les cours dans les locaux de l’ancienne mairie de Ziguinchor.

Le coordonnateur national de l’UVS a trouvé légitime les interrogations des étudiants, estimant que c’est ‘’une source de motivation’’.

Mouhamadou Mansour Faye a tenu à les rassurer en leur faisant savoir que son institution est ''dans un processus de déploiement''.

‘’Ce n’est pas la date en elle-même qui est fondamentale. Les étudiants ont terminé les cours présentiels. Maintenant, ils attaquent la phase deux qui leur permettra de maîtriser et dominer l’outil technologique sur lequel ils seront amenés à faire leurs enseignements’’, a-t-il informé.

Selon M. Faye, la maitrise de l’outil informatique constitue ‘’un pré-requis’’ pour son université à vocation numérique.

Il a relevé que’’ les étudiants ont le devoir d’être bons en informatique et l’utilisation des outils du bureautique et du réseau avant de commencer les matières fondamentales’’.

‘’Il est heureux que les autorités sénégalaises aient pensé à créer l’Université virtuelle du Sénégal. Vous allez voir que beaucoup de choses vont changer d’ici peu de temps’’, a assuré le coordonnateur de l’’UVS.

Mouhamadou Mansour Faye a invité les étudiants à utiliser ‘’des canaux de communication appropriés’’ pour faire valoir leurs revendications.

L’Université virtuelle du Sénégal a été créée en septembre 2013, dans le but de dispenser des enseignements à distance aux étudiants, à travers les technologies de l’information et de la communication.

Dans la région Sud du pays, l’UVS compte 400 étudiants répartis dans 5 filières, a renseigné M. Faye.

ASB/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 73923 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance