Recherche

Thiès : forum de sensibilisation des usagers de la route sur la sécurité routière



Thiès : forum de sensibilisation des usagers de la route sur la sécurité routière
Thiès, 8 jan (APS) - La régionale médicale de Thiès a abrité mardi un forum de sensibilisation sur la prévention routière en prélude du Maouloud 2014 à intention des usagers de la route, afin d’arriver à un objectif de "zéro accident, zéro mort" durant la célébration du Gamou.

Makhtar Faye, directeur de la prévention routière, a lancé un appel aux chauffeurs, transporteurs et conducteurs de véhicules particuliers, à veiller au respect des directives afin d’éviter les accidents au maximum.

A cet égard, M. Faye a invité ces automobilistes à prendre le soin de ne pas conduire quand ils sentent la fatigue, pour éviter la somnolence et l’indiscipline dans la conduite.

La direction de la prévention routière distribuera gratuitement des ‘’Kits non somnolence’’ aux chauffeurs, ce qui leur permettra d’éviter de dormir au volant et de provoquer des accidents.

Il est prévu l'installation sur les routes de ralentisseurs, avec des dos d’âne appelés aussi ‘’gendarmes couchés’’, pour éviter les excès de vitesse lors du Gamou.

D’ailleurs, a-t-il précisé, des jeunes sont recrutés pour assurer la sensibilisation sur les axes routiers, de Dakar à Mékhé.

De leur côté, les représentants des chauffeurs et transporteurs de la région de Thiès, le responsable du Forum civil et les acteurs présents ont tous promis de veiller aux directives pour éviter moins d’accident, grâce à une bonne sensibilisation des usagers de la route.

Le forum était organisé par la région médicale de Thiès, en partenariat avec la direction de la prévention routière, le service national de l’éducation et de l’information pour la santé (SNEIPS).

Pour sa part, Abdoulaye Seck, technicien de santé à la région médicale de Thiès, a rappelé le dispositif mis en place à Tivaouane, avec des activités à la fois préventives et curatives et un suivi-évaluation pour assurer une bonne couverture sanitaire.

Il y a, selon lui, l’hôpital Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, le centre de santé, les quatre postes de santé fixes, les 49 postes de santé avancés, le camp hôpital, le camion de consultation mobile, le wagon médical de la Croix-rouge, l’hôpital mobile du ministère de l’Intérieur, ainsi qu’un hélicoptère pour assurer les évacuations en urgence. Ce dispositif vise à permettre une prise en charge correcte durant le Gamou.

BD/SAB


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 205 fois
Transport et mobilité


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance