Recherche

Tambacounda : l’USAID/EDB consacrera sa dernière année à la pérennisation de ses acquis (coordonnateur)



Tambacounda, 13 nov (APS) - Le projet de l’USAID actif dans l’éducation de base (USAID/EDB), qui a introduit un ensemble d’innovations dans des collèges d’enseignement moyen de la région de Tambacounda, veut consacrer 2013, sa dernière année d’intervention, au transfert des compétences aux inspections et aux collectivités locales, en vue d’une pérennisation de ses acquis.

Après avoir présenté un bilan mitigé de l’an quatre de la mise en œuvre de ce projet, faits de succès et d’échecs, le coordonnateur de l’USAID/EDB pour les régions de Tambacounda et Kédougou, Moustapha Thiam a précisé que ‘’la particularité de l’an cinq, c’est le transfert vers l’institution et la pérennisation’’.

‘’Depuis le départ, on a pensé à la pérennisation, à l’institutionnalisation, mais aussi au transfert’’, a fait valoir le coordonnateur régional du projet, selon qui, c’est dans cette optique que sa mise en œuvre reposait sur les experts sont les IDEN et l’IA et les formateurs, qui s’ajoutaient à l’autre composante que constituent le coordonnateur et de ses assistants.

S’exprimant, mardi, lors d’une réunion du comité technique régional (CTR) destinée à faire le bilan de la quatrième année et la planification de l’an cinq, M. Thiam a noté : ‘’Il y a beaucoup de choses qui ont marché : la mise en œuvre du curriculum de l’enseignement, les équipements en TIC, la mise en place des observatoires, le fonctionnement des cellules pédagogiques et les CGE (comité de gestion d’établissement)’’.

‘’Le curriculum de l’enseignement va améliorer les performances, non seulement des élèves, mais aussi des professeurs, et même des parents et des collectivités locales’’, parce que tous les acteurs qui gravitent autour des collèges sont ciblés et bénéficient d’un renforcement de capacités de la part du projet, selon Thiam.

Il a noté que 15 sur 17 collèges prévus initialement ont mis en place des comités et clubs TIC et se sont vus équiper en matériel informatique et ont reçu une formation dans ce domaine.

Pour sa dernière année, le projet est ‘’prêt à équiper jusqu’à 20 collèges qui auront rempli les conditions requises’’, dont l’électrification, a-t-il fait observer, relevant qu’en tant qu’outil d’apprentissage, cet équipement peut servir aux élèves, enseignants et aux parents d’élèves.

S’y ajoute que 204 sur 210 outils de gouvernance ont été distribués, pour renforcer les connaissances des enseignants et des élèves concernant les principes de bonne gouvernance.

Les Observatoires de vulnérabilité à la déperdition scolaires (OVDS) implantés et chargés d’identifier, de surveiller les élèves en situation difficile, et de les aider au besoin à terminer leurs études, ont pu en repérer 303, sur un objectif initial de 200. Les 235 ont été appuyés en fournitures scolaires et en frais d’inscription.

‘’Par contre, là où on a péché, a-t-il poursuivi, c’est surtout au niveau de la collecte des informations’’. Beaucoup de réalisations n’ont pas été documentées par les chefs d’établissement qui sont les répondants à la base, afin que ces données puissent être livrées au bailleur du projet et au ministère de tutelle.

Le coordonnateur de l’USAID-EDB considère qu’en plus de cet aspect, ‘’beaucoup de défis’’ restent à relever. Pour ce qui est des gouvernements scolaires (GS) visant à permettre aux élèves de s’exercer à la citoyenneté et à la démocratie, 20 ont été mis en place sur 28 visés.

Il a indiqué que sur une prévision de 28 clubs monde du travail dénommés ‘’clubs WoW’’ (World of Work, en anglais), cinq ont été mis sur pied. A travers un partenariat public-privé, ces clubs visent à donner à l’élève l’opportunité de visiter une entreprise, ou de recevoir un professionnel, afin de se faire à temps une idée de son choix de métier et d’y mettre le paquet.

A ce sujet, seuls cinq professionnels ont visité les établissements, durant l’année scolaire écoulée, sur les 200 prévus. Les élèves qui ont effectué des visites d’entreprises sont au nombre de 566, sur les 1.200 qui étaient envisagés. Des taux jugés ‘’faibles’’, par Ablaye Niom, inspecteur chargé du cycle fondamental à l’Inspection d’académie.

Une ‘’faible distribution’’ des guides d’usage permettant de lire certains documents a été aussi signalée dans certaines disciplines ( 26 sur 117 prévus en Sciences de la vie et de la terre (SVT), 34 sur 82 en physique chimie, 95 sur 318 en français et 73 sur 193 en maths’’). Les guides pédagogiques étaient aussi faiblement distribués dans toutes les disciplines.

Au total, 5.360 livrets de projet de vie sur 7.900 à distribuer, l’ont été effectivement, ‘’mais jamais exploités’’, a dit le coordonnateur, soulignant le besoin former les super-coachs à encadrer les élèves dans leur utilisation.

Cinq cercles de perfectionnement des pratiques pédagogiques (CP3) sur 28 prévus ont été mis en place, a dit Thiam, non sans signaler la nécessité d’encadrer cette année, les chefs d’établissement dans la mise sur pied de ces structures. ‘’Certaines structures sont mises sur pied, mais ne fonctionnent pas comme il se doit’’, a relevé M. Thiam.

‘’Même si le projet part, les documents seront là, mais aussi la matière grise’’, a toutefois relevé Moustapha Thiam, confiant que le ‘’transfert peut bel et bien être assuré’’.

‘’Ce que nous avons vu, l’engagement de l’IA, des IDEN, (bref) des membres du CTR, nous donne espoir qu’ils ont été tellement ‘capacités’ et ils se sont tellement appropriés les innovations apportées par le projet que nous pouvons espérer que même avec (son) départ, les gens pourront bel et bien, certes améliorer ce que nous avons proposé, mais poursuivre les objets que nous avons visés’’, s'est-il réjoui.

Pour ce faire, le comité technique régional (CTR) qui planifie et met en œuvre les activités, de même qu’il rédige les rapports, a été élargi cette année, aux IDEN qui en sont devenus des ‘’membres à part entière’’.

‘’Tout ceci, parce que c’est l’année où on doit non seulement atteindre tous les résultats, mais aussi préparer l’institutionnalisation, le transfert, mais aussi la généralisation’’, a-t-il conclu.

ADI/AD



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 295 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance