Recherche

Tambacounda: 351.000 enfants à vacciner contre la rougeole et la rubéole



Tambacounda, 11 nov (APS) - Plus de 351.000 enfants âgés de 9 mois à 14 ans sont ciblés dans la région de Tambacounda (Est) par une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole, prévue du 18 au 27 novembre, a annoncé lundi Seyni Touré du Programme élargi de vaccination (PEV).

"Pour la région de Tambacounda, on veut atteindre 351.184 enfants de 9 mois à 14 ans", a indiqué M. Touré lors d’une réunion régionale consacrée à cette campagne de vaccination.

Cette campagne est dite de rattrapage, dans la mesure où elle tente de résorber l'absence de vaccination qui été notée en 2009, selon le PEV du ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Elle devait concerner les enfants âgés de 9 mois à 5 ans, mais la tranche d'âge a été élargie par le PEV par souci d'efficacité, pour atteindre "au moins 95%" des personnes ciblées.

La rougeole se transmet par la salive et touche surtout les enfants âgés de 9 mois à 15 ans, selon le PEV. Elle peut entraîner la mort ou la cécité.

La rubéole, "moins grave" que la rougeole, ressemble par ses symptômes à cette dernière. Elle se manifeste par des boutons sur le corps et une fièvre, selon Seyni Touré, superviseur du PEV pour la région de Tambacounda. Quelque 38,5% des cas déclarés de rougeole étaient en réalité des cas de rubéole, a-t-il signalé.

De 2006 à 2011, 86 enfants de l'hôpital pour enfants Albert Royer, à Dakar, étaient atteints de malformations liées au virus rubéoleux transmis par voie respiratoire, qui est plus grave chez la femme enceinte que chez l’enfant, car pouvant s’attaquer au placenta ou au fœtus.

Des agents de santé qualifiés et des volontaires sont chargés de dérouler la campagne, selon le PEV. Alors qu'elle a de 419 vaccinateurs, la région médicale de Tambacounda en a reçu 351. Elle s’est fait affecter 435 volontaires et 70 superviseurs.

Plus de 376.000 doses de vaccin ont été reçues par la région médicale, alors que 358.606 avaient été demandées, selon Seyni Touré.

Le Sénégal s’étant engagé dans le processus d’élimination de la rougeole dans le cadre d’un plan stratégique mondial 2012-2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé aux autorités de saisir cette opportunité pour introduire ce vaccin dans cette campagne, a expliqué M. Touré.

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a décidé de dérouler cette campagne en raison des cas de rougeole et de rubéole congénitale signalés dans le pays.

Pour ce qui est des ressources financières de la campagne de vaccination, "nous sommes très satisfaits", a souligné Seyni Touré. Selon lui, 87% des ressources financières devant aller à la région de Tambacounda sont disponibles, soit environ 41 millions de francs CFA, pour un besoin exprimé à 47 millions.

La principale inquiétude porte sur la disponibilité de la logistique, puisque la région médicale, qui attend 27 véhicules, s’est vu notifier par Moustapha Diaw, un adjoint du gouverneur, que cette campagne coïncide avec le recensement général de la population, de l'habitat, de l'agriculture et de l'élevage.

Ce recensement aussi fait appel à des véhicules, que l'administration publique doit mobiliser, comme pour la campagne de vaccination.

Les responsables de la région médicale avaient proposé aux autorités administratives de louer des voitures, mais la proposition n'a pas été prise en compte, selon le docteur Mamadou Ndiaye, médecin-chef du district sanitaire de Tambacounda.

"Si l’on compte seulement sur les voitures de liaison des districts, la campagne ne sera pas déroulée", a-t-il averti. Quatre districts des sept que compte la région n’ont pas de voitures de liaison et n’auront d’autre choix que d’utiliser leur ambulance, a-t-il signalé.

Il a invité les autorités à "renforcer le plaidoyer, pour que les voitures qui viennent du niveau central (du ministère de la Santé et de l'Action sociale) soient mises à la disposition du district" de la région médicale.

ADI/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 183 fois
Santé


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance