Recherche

Souleymane Ndéné Ndiaye réaffirme l’appui aux éleveurs locaux



Dakar, 7 mai (APS) - Le gouvernement sénégalais poursuivra son accompagnement aux éleveurs locaux en mettant des moyens à leur disposition pour les encourager dans leurs activités, a déclaré, samedi à Dakar, le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye.

‘’Les éleveurs supportent des coûts très élevés, ce qui ne leur permettent pas de gagner beaucoup d’argent. (…) Nous allons les accompagner’’, a-t-il déclaré à la fin d’une visite du sixième Salon international de l’élevage qui a démarré mercredi.

Le chef du gouvernement s’est félicité de l’amélioration de la race bovine qui a permis à beaucoup de familles d’entretenir un élevage domestique.

Il a proposé aux éleveurs de s’organiser ‘’de sorte qu’ils puissent disposer de plus de bergeries gardées par les éleveurs eux-mêmes et redoubler de vigilance à travers les gendarmes et la population pour réduire les cas de vols’’.

M. Ndiaye est intervenu sur d’autres sujets. ‘’Le vol de bétail est puni par le Code pénal, cela interpelle le gouvernement. Il y a des tribunaux pour sanctionner les voleurs et on mettra dans le Code pénal une correction plus sévère’’, a-t-il averti.

Souleymane Ndéné Ndiaye a en outre invité les éleveurs à se rendre dans les zones d’agriculture comme Kaolack, Louga et Thiès où il y a plus de terres disponibles pour cultiver du foin pour le bétail.

‘’On a enregistré des progrès dans les divers types d’élevage. Ce n’est plus une affaire de peulhs et de sérères, il s’ouvre à d’autres catégories sociales’’, a ajouté le Premier ministre.

De son côté, la ministre de l’Elevage, Dr Oumou Khaïry Guèye Seck a rappelé qu’en 2008, la première préoccupation des éleveurs était l’aliment du bétail. ‘’Le prix du sac de foin coûtait plus cher que le sac de riz’’, a-t-elle relevé.

‘’Nous avons fait de sorte que les banques acceptent de financer les éleveurs pour les achats d’aliments, le fonds de la banque (la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal, CNCAS) marche toujours et elle est de trois pour cent’’, a-t-elle indiqué.

La ministre de l’Elevage a ajouté qu’une subvention annuelle de 10 mille tonnes d’aliments de bétail est disponible ainsi qu’un magasin de stockage.

‘’Le fonds finance des prix pour les éleveurs qui se sont le plus distingués et l’Etat amène des éleveurs chaque année au Salon international de l’agriculture de Paris’’, a-t-elle rappelé.

SK/BHC/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 923 fois
Elevage


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance