Recherche

Sénégal - FILIERE RIZ- DES ACTIONS REALISEES DANS LE NORD ET LE SUD CAPITALISEES



Le Sénégal entend valoriser les actions réalisées et capitalisées dans le Nord (Fleuve Sénégal) et dans le Sud (Anambé) en matière de valorisation de la chaine de valeur de la filière riz. Ceci, dans le cadre d’un projet dénommé «Organisations paysannes comme acteurs clefs dans une bonne gouvernance des filières rizicoles au niveau national et régional en Afrique de l’ouest». C’est ce qui ressort d’un atelier national de deux jours, tenu à Dakar les 15 et 16 juin 2017. Ces conclusions seront soumises à une évaluation finale avec ceux des pays du Mali, du Niger et du Burkina Faso pour faire valoir d’exemple.

Lancé en 2014 pour une durée de 3 ans, le projet dénommé «Organisations paysannes comme acteurs clefs dans une bonne gouvernance des filières rizicoles au niveau national et régional en Afrique de l’ouest», a fait l’objet d’un atelier national de bilan et de capitalisation des actions réalisées. Les 15 et 16 derniers, les acteurs du projet se sont réunis, à l’Institut de technologie alimentaire (Ita) pour analyser l’efficacité, l’efficience des actions entreprises en matière de plaidoyer et des actions entreprises pour une bonne gouvernance de la filière au niveau national. Au Sénégal, deux organisations paysannes ont été retenues pour la mise œuvre dudit projet. Il s’agit de l’UJAK (vallée du Fleuve Sénégal) et FEPROBA (Bassin de l’Anambé). Pendant trois ans, des campagnes de réflexion des acteurs de la filière ont été menées à travers le cadre de dialogue de ‘’multi-acteurs de riz’’.

L’un des principaux enseignements tiré des différentes études menées dans le cadre du programme s’avère utile aux organisations paysannes (Op) notamment avec l’amélioration à la valorisation de la chaine de valeur.

Exploitants, producteurs, transformateurs, transporteurs et les commerciaux ont tous réalisé qu’il y a une forte interdépendance entre acteurs. Par conséquent, la collaboration s’avère incontournable pour booster la filière. Mieux, l’utilité et l’efficacité des actions menées sont reconnues et partagées par tous. Les conclusions de cet atelier national de bilan et de capitalisation des actions réalisées serviront de plaidoyer au plan sous régional pour valoir et faire valoir d’exemple aux autres pays bénéficiaires dudit projet couvrant quatre pays du Sahel que sont le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Sénégal.

Bernadette Ouattara/Wininga, coordonnatrice régionale du projet prenant part à cet atelier dira: «Les présentations faites ressortent des résultats satisfaisants. Lesquels résultats ont fait l’objet d’une participation inclusive et participative des acteurs de la filière. En matière de production de document le Sénégal reste leader. Il faut à présent travailler sur le suivi», a-t-elle reconnu.

http://www.sudonline.sn/des-actions-realisees-dans-le-nord-et-le-sud-capitalisees_a_35232.html

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 208 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance