Recherche

Séminaire international sur la consultation publique : Saint-Louis carrefour des maires et élus locaux du 03 au 05 septembre



Illustrer l'importance de la participation citoyenne, répondre aux exigences de la transparence, instaurer un climat de confiance et renforcer la légitimité des élus. Telles seront, entre autres, les missions d’un séminaire international sur la consultation publique qui se tiendra à Saint-Louis les 03-04 et 05 septembre prochain. Plusieurs maires, élus locaux et autorités administratives sont attendus à cette rencontre.

(Correspondance) - Du 03 au 05 septembre prochain, la commune de Saint-Louis va accueillir un séminaire international de formation des élus municipaux sur la consultation publique. Cet atelier sera organisé en collaboration avec l'Association internationale des maires francophones (Aimf) et l'Office canadien de consultation publique basé à Montréal, a précisé le maire de la ville. Le choix de la ville tricentenaire est lié au fait que le maire de la ville est le responsable de la commission ‘décentralisation et démocratie locale’, a expliqué Cheikh Mouhamadou Abiboulaye Dièye, samedi, au cours d’une conférence de presse. Ce séminaire sera axé sur deux volets. Il s’agit de la participation citoyenne et l’examen d’une illustration concrète liée à la gestion de l’école de base, a précisé le maire. Non sans souligner les réalisations effectuées par son institution dans ce domaine. L’adjoint au maire chargé de l’éducation, Oumar Thioye, a, à cette occasion, rappelé l’existence à Saint-Louis d’un comité local pour l’éducation de base où se retrouvent tous les acteurs impliqués dans le domaine éducatif.
Ainsi, cet atelier cherche à identifier des éléments permettant d'améliorer les conditions du dialogue entre les décideurs et les citoyens. Il vise également à renforcer les compétences des participants dans ce domaine, de perfectionner les outils de consultation dont ils disposent et de favoriser la reconnaissance de la valeur du rôle du décideur dans la pratique de la participation citoyenne, a ajouté M. Dièye.
Pour le directeur de l’Agence de développement communale (Adc), qui a pris part à cette rencontre avec la presse, la participation citoyenne, si elle est bien comprise, facilite la prise de décision par les élus. Elle permet aussi, selon Demba Niang, un meilleur accueil des projets par la collectivité. Et, pour favoriser la participation citoyenne dans ce qui peut devenir une réelle gouvernance politique partagée, les décideurs disposent comme moyens l'information, la consultation, la concertation, pense le Dg de l’Adc.
Le Forum civil développe, avec la mairie de Saint-Louis, un programme de certification citoyenne, que le maire souhaite étendre aux autres collectivités membres de l’Aimf. Les maires de toutes les villes du Sénégal membres ou non de l'Aimf, les autorités administratives ainsi que les élus locaux sont conviés à cet atelier.
Aïda Coumba DIOP
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1012 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance