Recherche

Save the Children au chevet des enfants réfugiés



Dakar, 4 mai (APS) - L’organisation non gouvernementale de défense des droits de l’enfant ‘’Save the Children’’ a engagé plusieurs actions humanitaires d’assistance et de protection au profit des enfants ivoiriens vivant dans des camps de refugiés, ont annoncé ses responsables, mercredi à Dakar.

‘’Nous avons une mission d’accompagnement de ces enfants afin qu’ils surmontent le trouble phycologique qu’ils ont vécu’’, a indiqué Aboubacry Tall, directeur régional de Save the Children UK au cours d’une rencontre avec la presse, mercredi.

Des programmes qui répondent au cursus ivoirien ont ainsi été mis en place dans des camps situés au Libéria voisin, pays où les enseignements se font en anglais.

‘’Dans l’école que j’ai visitée, a-t-il déclaré, il y a au moins entre 400 et 600 enfants au primaire qui suivent les cours, ainsi que 200 enfants qui sont à la section maternelle.’’

L’autre volet de l’intervention de Save the Children vise la protection de l’enfant, à travers notamment l’identification des enfants séparés de leurs parents dès le franchissement de la frontière.

‘’Une des actions que nous menions en ce sens est de mettre en place un programme d’identification et de réunification de ces enfants, avec leur famille ou tout au moins avec des familles d’accueil, le temps que l’on retrouve leur parent’’, a expliqué Aboubacry Tall.

En plus, une assistance ‘’privilégiée’’ est accordée à ces enfants, afin qu’ils puissent gérer toute la peur et toute l’inquiétude qui les ont tourmentés durant les nombreux jours à la recherche d’un endroit plus sûr.

‘’Nous mobilisons toutes nos énergies pour garantir un accompagnement pour que leur vécu ne devienne pas un désastre’’ , a expliqué le responsable selon qui l’organisation ‘’continue à interpeller’’ ses partenaires ‘’afin de réunir les ressources nécessaires’’.

Pour faire ce travaille, il a rassuré que les équipes de Save the Children ont été déployées un peu partout pour assurer une grande couverture. ‘’L’accent va être mis dans les zones les plus touchées, comme à l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

‘’Save the Children a affrété un avion-cargo qui est arrivé le 3 mai à Abidjan pour fournir aux personnes déplacées des abris d’urgence, des bâches en plastique, des moustiquaires, des seaux et des comprimés de purification d’eau’’, a indiqué Aboubacry Tall.

A partir de jeudi, a-t-il ajouté, des dizaines de tonnes de matériels adaptés aux besoins des enfants seront distribués à 5000 familles pour aider à prévenir la propagation de maladies.

Selon lui, ‘’quelque 80 000 enfants sont en situation de déplacés vers le Libéria, sur un total 150 000 refugiés ivoiriens’’.

‘’Dans la partie libérienne que j’ai visitée, a-t-il poursuivi, sur ces 80 000, il y a des enfants qui sont venus avec leurs parents, d’autres sont installés dans des familles libériennes qui sont estimées à 4000’’.

Selon M. Tall, une fois l’enfant installé dans une famille d’accueil, il est intégré dans une école, le temps que Save the Children entame une procédure de recherche des familles.

Mais pour le cas spécifique de la Côte d’Ivoire, a rassuré Aboubacry Tall, il n’y a pas de cas vérifiés d’enfants soldats, pour le moment. Il en est de même pour les cas de viol d’enfants dans les camps de refugiés.

‘’Nous sommes présents un peu partout. Les équipes de protection qui sont sur le terrain vont répondre pour fournir l’assistance, car des cas peuvent se présenter’’, a indiqué Laurent Duvillier, directeur de Communication de la dite structure.

SBS/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 800 fois
Save The Children


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance