Recherche

SIA 2011 : le partenariat public privé, clé de la participation sénégalaise (responsable)



Paris, 26 fév (APS) - Le partenariat public privé mis en avant par le comité d’organisation sénégalais du 48-e Salon international de l’agriculture de Paris (SIA) a produit des résultats qui dépassent largement les attentes, a indiqué, samedi à Paris, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture Maïmouna Lo Guèye.

S’exprimant lors d’une rencontre avec la presse, Me Guèye qui tirait le bilan de la 11-e participation sénégalaise au SIA 2011 a soutenu que le partenariat public-privé est une expérience concluante. Selon lui, elle a produit un effet positif, avec l’encadrement des institutions comme l’ASEPEX (Agence sénégalaise de promotion des exportations) et le COSEC (Conseil sénégalais des chargeurs).

"Le Sénégal qui a été appuyé par l’ADEPTA (association française pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agro-alimentaires) a réussi à se faire une place de choix dans ce Salon où les institutions étatiques et les entreprises privées ont fait bon ménage", a estimé Mme Guèye, par ailleurs commissaire sénégalais pour le SIA.

La trentaine d’exposants installés ayant des stands dans un exigu pavillon de 228 mètres carrés qui a de la peine à les contenir ont noué beaucoup de contacts et accueilli des visiteurs de marque comme le président gabonais Aly Bongo, les ministres malien, ivoirien et kenyan de l’Agriculture, le patron du ministère français de la coopération et diverses autres hauts fonctionnaires.

"Nous avons également fait la promotion du ’Dakar agricole 2011’ prévu en avril prochain aux visiteurs professionnels et aux médias", a souligné le secrétaire général du ministère de l’Agriculture.

"Nous pensons pouvoir avoir un pavillon de 300 mètres carrés à la prochaine édition pour pouvoir accueillir encore plus d’exposants particulièrement du secteur privé afin de davantage montrer la vitrine de l’agriculture sénégalaise", a-t-il soutenu.

Se disant satisfaite de la position du stand sénégalais au milieu du pavillon, contrairement à l’année dernière, Mme Guèye a relevé que 70% des exposants sénégalais ont jugé positive leur participation au 48-e salon international de l’agriculture qui prend fin dimanche.

"Le stand est tellement bien fait et présenté que le ministre guinéen de l’agriculture souhaite s’en inspirer", a dit Maïmouna Lô Guèye, selon qui la fréquentation du stand a été plus élevée cette année alors même que le forum d’échanges a été annulé.

La Maison de l’Afrique de la Chambre de commerce de Paris s’est engagée à suivre les partenaires noués entre les exposants et les entreprises étrangères, a retenu Mme Guèye, non sans suggérer que le financement de la participation sénégalaise au SIA soit inscrit dans le budget de l’Etat.

"Nous avons mis en place un dispositif de recueil d’informations en cours d’exploitation sur la fréquentation de l’espace Sénégal. Mais d’ores et déjà on peut dire que certains des 33 exposants dont 20 micro-entreprises ont reçu jusqu’à 50 visiteurs par jour", a pour sa part ajouté le conseiller chargé des affaires agricoles à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), Moustapha Ka.

A travers le questionnaire remis aux participants, il est noté que certains ont souhaité la séparation de la zone institution de celle des exposants, davantage de visites hors du SIA, l’instauration d’une dégustation et une animation culturelle pour mieux vendre la destination Sénégal, a soutenu M. Ka.

"La participation sénégalaise qui s’est préparée en 45 jours a connu un franc succès du fait du professionnalisme des membres du comité d’organisation, de l’intérêt affiché par les petits producteurs et les nombreux contacts noués", a relevé à son tour le secrétaire général de la CCIAD, Aly Mboup.

Les entreprises privées qui ont noué des contacts d’affaires pour écouler leurs produits seront accompagnées par la Maison d’Afrique de la Chambre de commerce de Paris, a dit M. Mboup, ajoutant que sa directrice générale Sylvie Duphaxel viendra en avril prochain au Sénégal pour constater de visu la tenue de leurs sites de production, leurs potentialités à l’exportation, etc.

Le 48-e salon international de l’agriculture de Paris (SIA), ouvert le 19 février dernier par le président français Nicolas Sarkozy, fermera dimanche ses portes au Parc d’expositions de la Porte de Versailles.

PON/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1375 fois
Partenariats public-privé(PPP)


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance