Recherche

SENSIBILISATION AU VIH SIDA EN MILIEU SCOLAIRE : Le Raes crée une plate-forme sms



Le projet « Amélioration de la réponse au Vih-Sida par le dépistage volontaire, la promotion des droits humains et la communication » lance la plate-forme sms pour répondre aux interrogations des jeunes relatives aux Infections sexuellement transmissibles et la sexualité. C’est tout à fait nouveau dans le milieu : la sensibilisation au Vih-Sida au Sénégal. Le projet « Amélioration de la réponse au Vih-Sida par le dépistage volontaire, la promotion des droits humains et la communication » financé par Osiwa et exécuté par le Réseau africain des éducateurs pour la santé (Raes) qui s’occupe du volet communication, production et montage audio et vidéo, techniques rédactionnelles, web ; Sida Service sur la promotion du dépistage volontaire et l’Association sénégalaise pour la citoyenneté et le développement (Asprocid) sur les droits humains, stigmatisation et discrimination, vient de mettre sur pied une « plate-forme sms ». Son rôle est de répondre aux questions que se posent les jeunes sur le Vih-Sida et la sexualité. La mise en place de cette plate-forme fait suite à une série de formations destinées aux parents d’élèves, aux élèves et aux enseignants qui constituent des point focaux dans les établissements-pilote que sont le lycée Blaise Diagne, le lycée des Parcelles assainies et du Collège Sacré Cœur. Ce sont eux qui animent le site Internet mis sur pied pour la sensibilisation. Le concept, selon le responsable de la cellule audiovisuelle du Raes, Idrissa Mbaye, s’adresse aux élèves formels et non formels. Le choix sur les sms s’explique d’après lui, par le fait qu’« ils ont pris une place importante dans les communications de jeunes ». Mais surtout, « les jeunes ont des préoccupations et questions qu’ils veulent souvent poser, mais par honte ou pudeur ne le font pas », explique M. Mbaye. Garantissant l’anonymat, il suffit que les jeunes envoient leurs questions au 77-800-20-77 et quelques instants après, ils reçoivent la réponse, explique-t-il. Le coût du sms est de 20 frs, quel que soit l’opérateur. Les auteurs du projet indiquent qu’il y aura une évaluation de manière périodique.

François MENDY (Stagiaire)
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3266 fois
Santé


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance