Recherche

SANTE-Vers une optimisation de l’intégration des PVVIH dans la société



Dakar, 15 juil (APS) – Les objectifs génériques des personnes vivant avec le Vih/Sida (PVVIH) sont aujourd’hui essentiellement tournés vers une optimisation de leur intégration dans le système sociétal et citoyen à travers un engagement et une implication effective à tous les niveaux des strates décisionnelles.

Le Réseau africain des personnes vivant avec le VIH/Sida de l’Afrique de l’Ouest (RAP+AO), entend ainsi ‘’allouer, définir et se doter d’un certain nombre de moyens, procédures et actions afin de maximiser les plaidoyers à destination des instances politiques’’, a assuré son nouveau Président du Conseil d’administration, Mamadou Sawadogo.

Il s’exprimait lors d’un point de presse tenu vendredi au Centre régional de recherche et de formation (CRCF) de Dakar, où le Réseau tient depuis jeudi une assemblée de trois jours.

Renouvelé au cours de la rencontre, le Conseil d’administration de cette structure compte ouvrir de ‘’nouvelles perspectives’’ à travers un plan stratégique 2011-2015 qui met le ‘’cap sur de nouveaux objectifs’’.

‘’Fort d’un nouveau plan stratégique, le Réseau africain des personnes vivant avec le Vih/Sida souhaite impulser au terme de ces 3 jours, des actions prioritaires en fonction des attentes et des retombées visées’’, a soutenu M. Sawadogo.

Pour ce faire, ‘’la définition de résultats quantitatifs et qualitatifs sera adjointe au plan final afin de permettre aux partenaires de bénéficier de supports probants permettant un suivi évaluatif exhaustif, efficace et transparent’’, a-t-il ajouté.

Pour le Secrétaire général de l’association, la lutte contre la stigmatisation et la discrimination à l’égard des personnes vivant avec la VIH/Sida passe incontestablement par la déconstruction des fausses représentations’’.

Le Réseau est donc porté par ‘’la volonté de permettre aux PVVIH, adultes comme enfants, hommes et femmes de bénéficier d’une intégration citoyenne, sociale et sociétale régie par les mêmes droits, devoirs, obligations’’, a indiqué Edward Attah Ogenbi.

Au cours de la rencontre, le livre ‘’La GO+’’ a été distribué aux membres du réseau. ‘’La GO+ : dix années de séropositivité d’une africaine’’ retrace l’histoire vraie de Jeanne Kouamé, pionnière de la lutte contre le Sida en Côte d’Ivoire et 1-ère représentante de l’Afrique de l’Ouest et du centre du Réseau des Pvvih dans le monde.

‘’A travers l’exemple singulier de cette grande dame, se déploient la mobilisation des personnes vivant avec le VIH en Afrique, la solidarité Nord-Sud, le quotidien avec la maladie ou encore l’insupportable constat des inégalités d’accès au traitement’’, a expliqué son auteur Evelyne Chevalier, présente à la rencontre comme animatrice des sessions.

Le livre qui s’nscrit dans le cadre de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination, a été rédigé à ‘’destination de tous les militants ayant besoin de voir que des initiatives fonctionnent, du grand public et de toutes les femmes militantes et séropositives africaines’’.

Le dernier rapport de l’Onusida fait état de 33,3 millions de personnes vivant avec le VIH dont 22,5 millions d’adultes et d’enfants recensés en Afrique Subsaharienne (68%).

Le Réseau, créé en 2000, couvre 15 pays de la Cedeao plus la Mauritanie et rassemble les réseaux nationaux de personnes vivant avec le Vih.

ADL/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 917 fois
Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS)


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance