Recherche

SAINT-LOUIS - La municipalité inaugure son état-civil informatisé



La mairie de Saint-Louis a étrenné hier les nouveaux locaux de son état-civil modernisé et informatisé avec l’appui du Cabildo de Tenerife. Cette première phase du projet, soumise à un délai d’exécution de 18 mois, dispose d’un budget total de 312.500 euros (plus de 200 millions de francs Cfa).

Pour des besoins de sécurisation de l’état-civil, de transparence et aussi dans le souci de répondre rapidement aux sollicitations, la mairie de Saint-Louis a investi ce secteur, en trouvant un accompagnement avec le Cabildo de Tenerife, en collaboration et en coordination avec l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (Aecid).

Il était question, selon le vice-président du Cabildo, Carlos Alonso, « d’adapter les structures de la municipalité de Saint-Louis aux nouveaux besoins des citoyens, en terme d’efficacité et dans la transparence des administrations publiques à développer un projet axé autour de l’implantation d’un système d’information géographique pour l’Agence de développement communal (Adc) et la modernisation du registre de l’état-civil de la municipalité de Saint-Louis ».

Cette première phase du projet de modernisation de la municipalité de Saint-Louis, considérée comme un projet-pilote, a permis à la mairie de disposer d’un état-civil complètement modernisé et informatisé, mais aussi d’une ressource humaine bien formée, car en plus de transférer son savoir-faire à Saint-Louis, le Conseil insulaire de Tenerife a aussi eu à former des techniciens et des employés d’administration publique à la mise en marche de l’exploitation d’un système d’information géographique afin de pouvoir garantir la transparence des informations territoriales, urbanistiques et environnementales.

Pour sa part, le maire de Saint-Louis a remercié le gouvernement de Tenerife pour l’accompagnement dans ce projet.

« L’état-civil est l’endroit le plus évident pour montrer la qualité du service public que la commune de Saint-Louis doit rendre à ses concitoyens, c’est pourquoi nous avons pensé, avec le gouvernement de Tenerife, qu’il était important de procéder à l’informatisation de l’état-civil, puis mettre en place un dispositif qui va nous permettre d’archiver numériquement toutes les données mais, à terme, d’arriver avant la fin de l’année, à l’informatisation globale de notre système », a dit Cheikh Bamba Dièye, qui s’est engagé à faire en sorte que le service public de qualité qui doit aller avec puisse se réaliser au profit des populations de Saint-Louis. Pour ce qui est de la réhabilitation de l’Agence de développement communal (Adc), le maire a indiqué, qu’elle a été enclenchée sur budget propre de la mairie de Saint-Louis, mais avec un accompagnement du Conseil insulaire de Tenerife pour la montée en puissance. « Nous avons un système d’information géographique qui est disponible sur Internet grâce à Tenerife, mais nous voulons monter en puissance parce que c’est quelque chose d’important comme outil de planification et à terme, de voir l’Adc jouer ses rôles de promotion de l’économie urbaine, de prospective de développement et de réflexion sur les enjeux majeurs de la ville de Saint-Louis », a-t-il ajouté.

Samba Oumar FALL
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2109 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance