Recherche

SAINT-LOUIS La Commune injecte 4 milliards pour les grands travaux



La bagatelle de 4 milliards de francs Cfa, c’est la somme que la commune de Saint-Louis a dégagée pour un vaste programme d’investissement dans différents quartiers du territoire communal. L’éclairage public, la réfection de certains bâtiments du patrimoine historique de la ville et appui aux postes de santé entre autres. Les fonds proviennent de l’Etat, de la coopération et en fond propre de la mairie.

Le maire de la commune de Saint-louis a révélé hier face à la presse que d’importants travaux vont être faits au courant de cette année 2008 dans la vielle ville. Des travaux qui rentrent dans le cadre de l’amélioration de la voirie, du renforcement de l’électricité et de réfection de certaines infrastructures mythiques de la ville tricentenaire. « Nous avons prévu pour cette année 2008, de grands travaux dans la commune de Saint-louis. Des travaux qui sont estimés à 4 milliards de nos francs qui sont déjà bouclés. Les appels d’offres sont déjà lancés. Nous avons prévu de faire 9 kilomètres de voirie. L’éclairage public sera renforcé et nous avons prévu 200 millions pour illuminer tous les quartiers du faubourg de sor et de l’île. 500 millions sont dégagés pour l’aménagement de l’espace qui fait face à la maison de Lille. Ce site sera doté d’une digue qui servira d’embarcadère et une partie sera réservée pour des loisirs tel que le parcours des sportifs. Cette enveloppe de 4 milliards provient de l’Etat, de la coopération et une partie sous fond propre de la mairie. Elle servira en outre pour réhabiliter le rognat sud et des postes de santé qui verront leurs locaux repris » a annoncé le maire de la commune de Saint-louis. Selon Ousmane Masseck Ndiaye, tous ces projets vont démarrer incessamment car ils sont déjà ficelés depuis 2002. Ce qui lui permettra de s’empresser à préciser que cela n’a rien en avoir à une campagne électorale car à l’en croire, ces travaux font partis de grands chantiers de la commune lancés dès son accession à la tête de l’hôtel de ville de ndar en 2001. Par ailleurs, l’édile de ndar qui baptisait certaines rues de la ville aux noms d’illustres fils du terroir, s’est prononcé sur le Jazz en révélant que la commune va financer la foire artisanale du Festival de Jazz pour promouvoir l’artisanat local.

L'Observateur

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 739 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance