Recherche

Rufisque : don du PAM à la Case des tout-petits de Jaxaay



Rufisque, 29 mai (APS) - La représentante résidente du Programme alimentaire mondiale (PAM) au Sénégal, Ingeborg Maria Breuer, et la directrice générale de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP), Thérèse Diouf Faye, ont procédé mercredi à la remise d’un don d’une valeur de 20 millions de francs à la cantine de la case des tout-petits de la cité Jaxaay (Rufisque).

‘‘Ce don se veut une modeste contribution dans le cadre de la politique que mène le gouvernement du Sénégal pour faire bénéficier aux enfants d'une éducation de qualité. Nous sommes convaincus que cet objectif peut être atteint avec des investissements sur la petite enfance’’, a dit Ingeborg Maria Breuer,

Le don remis à la case des tout-petits est composé de matériel informatique, de gobelets…

‘‘Plus de 3 mille écoles dans 13 régions du Sénégal, soit un total de 500 mille élèves bénéficient d’un repas par jour, grâce aux actions du PAM’’, a rappelé la représentante résidente du PAM qui a souligné ‘‘qu’un enfant bien nourri a plus de chances de réussir à l’école, qu’un enfant qui a faim’’.

‘‘Sur le plan nutritionnel, il y a eu des améliorations depuis le démarrage de la collaboration avec le PAM’’, a dit Abdoul Aziz Diané, président du comité de gestion de la case des tout-petits de Jaxaay.

Il a souhaité que les autres cases de la zone notamment celle de la cité gendarmerie bénéficient de l’aide dont a bénéficié sa structure.

‘‘La case des tout-petits de Jaxaay fait face à beaucoup de problèmes comme l’absence d’ordinateurs, de photocopieuses ...’’, a toutefois relevé M. Diané, sollicitant l’aide de l’ANPECTP, pour trouver des solutions aux problèmes soulevés.

‘‘Il faut mesurer l’importance de ce don en le liant au contexte de Jaxaay, qui est habité par des populations sinistrées (des inondations de 2005). Il faut saluer à sa juste valeur l’acte du PAM’’, a pour sa part, commenté, Moussa Diouf, inspecteur départemental de l’éducation nationale de Rufisque2.

Il a par ailleurs invité les bénéficiaires du don à ‘‘en faire bon usage, en impliquant tout le monde dans la gestion du matériel’’.

‘‘De manière globale les dons (du PAM) entrent dans le cadre des nombreux appuis apportés par le PAM aux populations en situation de vulnérabilité, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement’’, a fait remarquer Thérèse Faye Diouf, directrice générale de l’ANPECTP.


IG/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 188 fois
Sécurité alimentaire


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance