Recherche

Relance de la riziculture : 17 villages bénéficient de l’appui de l’ONG FODD



Kolda, 21 avr (APS) - Les populations de 17 villages membres de l’Union des producteurs de riz de l’arrondissement de Saré Bidji (département de Kolda) ont bénéficié d’un motoculteur et d’un financement de 5 millions de l’ONG FODDE, en vue d’accompagner le développement de la riziculture.

La cérémonie de remise du matériel et du chèque a été présidée, mercredi, à Saré Bidji par le sous-préfet, en présence des bénéficiaires, a constaté le correspondant de l’APS.

Le programme cible, pour la première phase, les populations de 17 villages établis autour de la vallée Fataworo, dans l’arrondissement de Sare Bidji.

Il est mené à l’initiative du Forum pour un développement durable endogène (FODDE), en partenariat avec Enda GRAF, et avec le concours de l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), du Centre de recherche zootechnique (ISRA/CRZ) et de l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR).

‘’Lors du forum organisé récemment par l’ANCAR sur la relance de la riziculture pluviale à Sare Bidji, des axes prioritaires pour le développement de la culture du riz ont été dégagés par les producteurs, notamment l’obtention de matériel agricole’’, a aexpliqué Mame Yacine Diop responsable du programme genre de l’ONG FODDE.

‘’Grâce à nos partenaires, nous avons pu trouver un motoculteur pour alléger le travail des femmes, principales productrices de riz au niveau de la vallée de Saré Bidji’’, a souligné Mme Diop.

Elle a ajouté : ‘’nous allons mettre à la disposition des producteurs un appui financier de 5 millions qui sera mobilisé en deux tranches’’.

Ce programme vise l’élargissement de la gamme de variété disponible chez les producteurs, la multiplication de semences de riz à cycle court et le renforcement de capacité des producteurs notamment sur les itinéraires techniques de production.

Entre autres activités prévues pour la première année, il y a la formation des membres du comité de gestion administrative et financière, le choix de deux conducteurs à former pour le motoculteur et la mise en place d’un Fonds de roulement pour l’achat d’intrants (semences, engrais et herbicides).

Selon Mme Diop, la seconde phase permettra de consolider les acquis, en vue de l’acquisition d’un second motoculteur pour les producteurs de riz de la vallée de Saré Bidji.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1259 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance