Recherche

REVISION EXCEPTIONNELLE DES LISTES ELECTORALES Démarrage le 16 janvier



Une révision exceptionnelle des listes électorales sera organisée à partir du 16 janvier courant. C’est du moins ce qu’à révélé Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre de l’intérieur hier , vendredi 3 décembre, en marge d’une rencontre avec les responsables des partis politiques légalement constitués en vue de proposer une structure chargée de faire la revue du code électoral .

Suite au report de la date des élections locales au 29 juin prochain, une révision exceptionnelle des listes électorales sera organisée à partir du 16 janvier. L’annonce a été faite par le Ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo hier, vendredi 3 janvier, lors d’une rencontre avec les partis politiques pour réfléchir et proposer une structure chargée de faire la revue du code électoral en vue des élections locales du 29 juin 2014.

« Je voudrais vous informer de l’organisation d’une révision exceptionnelle des listes électorales à partir du 16 janvier 2014. A la suite du report des élections au 29 juin 2014, il est nécessaire de donner, durant deux semaines, la possibilité aux jeunes qui atteindront la majorité légale, le jour des scrutins, de pouvoir s’inscrire correctement conformément à la loi », justifie t’il.

A cet effet , Abdoulaye Daouda Diallo a fait savoir que « opérations de distribution des cartes électeurs issues de la révision exceptionnelle des listes électorales 2013 et des cartes d’électeurs non encore retirées qui ont démarré depuis le 16 décembre 2013, se poursuivront jusqu’au 28 juin 2014, veille du scrutin ».

Par ailleurs, le Ministre de l’intérieur est revenu sur le nouveau code général des collectivités locales en laissant entendre que ce code a supprimé la région et la communauté rurale en érigeant le département en collectivité locale. « La collectivité locale est désormais le lieu et le centre d’impulsion du développement locale.

Le nouveau code général des collectivités locales, pierre angulaire de l’acte III de la décentralisation, a profondément modifié l’architecture de l’administration territoriale et locale désormais caractérisée par sa simplification autour de deux ordres de collectivités locales : le département et la commune », a-t-il expliqué. Abdoulaye Daouda Diallo de préciser ; « Dés lors les scrutins du 29 juin 2014 concerneront uniquement l’élection des conseillers départementaux et des conseillers municipaux ».

Au cours de cette rencontre, qui a réuni des représentants des partis politiques légalement constitués, des membres de la société civile et des organes de gestion et de contrôle des élections, le Ministre s’est engagé à développer avec eux des relations de partenariat en érigeant le dialogue et la concertation comme principes fondateurs de sa démarche.

« En tout cas, ce sont là quelques unes des directives que nous avons reçues du Président de la république. Et je puis vous assurer de ma totale disponibilité et de ma volonté d’échanger avec vous sur tous les sujets qui participent à l’approfondissement de notre démocratie citée en exemple partout dans le monde », indique t’il.

Ndeye Aminata CISSE
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 69 fois
Décentralisation


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance