Recherche

RETRAIT ET REINSERTION DES ENFANTS DE LA RUE Le Parrer dévoile son plan d’action

Environ 7800 enfants mendiants occupent les rues au moins 10 heures par jour en quête de pitance pour les besoins de maîtres (coraniques). C’est pour remédier à cette situation que le Partenariat pour le retrait et la réinsertion des enfants de la rue (Parrer) a décliné un plan d’action pour le retrait de ces mineurs de la rue.



C’était hier mercredi 14 octobre lors d’une rencontre avec la presse à Dakar. Environ 7800 mendiants ou enfants de la rue mendient dans les rues au moins 10 heures par jour pour leur pitance et pour les besoins du maître coranique. Une situation qui a des conséquences assez dramatique sur leur vie, survie et développement.

C’est pour remédier à ce problème, que le Parrer (Partenariat pour le retrait et la réinsertion des enfants de la rue) a décliné des axes stratégiques. C’était lors d’un face à face avec la presse tenu hier, mercredi 14 à Dakar. Entre autres solutions, le Parrer prône l’application effective des lois sur la mendicité et autres formes d’abus et d’exploitation des enfants de la rue, la communication et le plaidoyer pour que toute la communauté joue son rôle. Il y a aussi la recherche de financements pour mener des actions de grande envergure de retrait et de réinsertion.

Œuvrant pour l’éradication du phénomène des enfants de la rue, le Parrer se charge de soutenir, promouvoir et encourager toutes actions de prévention, de retrait et de réinscription pour éradiquer le phénomène des enfants de la rue qui est devenu un phénomène dans notre pays. C’est dans cette perspective que le Parrer a mis en place deux (2) programmes qui ambitionne d’éradiquer le phénomène des enfants de la rue. Financé par le Japon, ce programme de prévention de la mendicité des enfants au Sénégal a pour objectif de « dissuader les parents à confier leurs enfants aux maîtres coraniques », indique Mme Mame Diarra Gaye la directrice exécutive.

Selon elle, un des axes du plan d’action de ce programme, est « la création d’écoles coraniques communautaires ». Le programme vise aussi à faire connaître et appliquer les lois relatives à la lutte contre la mendicité des enfants. Ce qui se fera par le biais d’un plan et stratégie de communication. Le Parrer a également présenté un autre projet dénommé programme modules de retrait et de réinscription des enfants de la rue. A la recherche de financement, ce programme est en cours d’élaboration. Il vise à renforcer les capacités des familles pauvres à mieux assumer leurs responsabilités vis-à-vis des enfants, mais aussi, à renforcer les capacités d’intervention des structures

. Trois (3) commissions techniques sont mises en place pour rendre effectif ce programme. Il s’agit des commissions chargées des actions pilotes, de la communication-plaidoyer et de la mobilisation des ressources. Mais également des partenariats dynamiques qui sont en train d’être nouer avec des organisations tel que l’Usaid/Edb, le Ministère de l’éducation, l’Unicef et bien d’autres

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3581 fois
Parrer


Commentaires articles

1.Posté par migabo kamwami micky le 10/03/2011 09:24
je suis de la République de démocratique du Congo, nulle n'ignore ce que vit actuellement mon pays, nous n'avons jamais cessé d'entendre des tirs de pars et d'autres, les guerres que nous avons vécus n'ont pas épargnée certains malheureux, certaines familles et le résultat final c'est les désœuvrées parfois mutilé qui se livrent a la mendicité.
dans la région d'Uvira à coté de Bujumbura,c'est la honte total,...
moi artiste et activiste de droits humains et mon comité, avons songé ouvrir un atelier de la peinture,ouvrir une école de théâtre,pour l'occupation de ces derniers.
nous aimerions donc faire une collaboration avec vous afin que votre expérience puisse aussi nous aidé a bien amélioré notre technique pour que notre rêve a nous tous d'aboutir au soulagement de la pauvre jeunesse en détresse puisse se réalisé.
en attendant votre renonce, portez vous vous et bonne lutte

Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance