Recherche

RENFORCEMENT DES MEDIAS COMMUNAUTAIRES A SAINT-LOUIS ET MATAM L’institut Panos équipe 6 radios



Dans le cadre de son projet de renforcement du rôle des médias pour la transparence dans la gestion des ressources publiques et le contrôle citoyen, l’institut Panos-Afrique de l’Ouest (Ipao) a procédé hier vendredi 9 septembre 2011 à la remise de matériel informatique à 6 radios communautaires de Saint-Louis et de Matam, ainsi qu’à leurs clubs citoyens. La cérémonie s’est déroulée dans ses locaux à Dakar en présence du premier secrétaire de l’Ambassade des Pays-Bas.
 
« Renforcer le rôle des médias pour la transparence dans la gestion des ressources publiques et le contrôle citoyen ». C’est le projet que déroule l’institut Panos-Afrique de l’Ouest sur une période de trois ans dans les régions de Saint-Louis,  Matam, Sédhiou et Kédougou. Pour le mettre en œuvre, l’institut Panos a procédé hier vendredi 9 septembre 2011 à son siège à Dakar à la remise de matériel informatique (ordinateurs et onduleurs) avec des logiciels de montage audionumérique et des enregistreurs numériques à 6 radios communautaires dans les régions de Saint-Louis (Téranga FM de Saint-Louis, Sédor FM de Bokhol, CMC de Cas Cas) et de Matam (Tim Timol FM de Ourossogui, Jikke FM de Waoundé, CMC de Ranérou) pour un montant de près de 6 millions FCFA.

Pauline Bend, Directrice des programmes de l’institut Panos-Afrique de l’Ouest (Ipao), signalant que cette cérémonie de remise de matériel est symbolique a laissé la parole à Libasse Hane, chargé des projets Gouvernance, qui explique que ce projet financé par l’Ambassade des Pays-Bas vise à « renforcer le rôle des médias pour la transparence dans la gestion des ressources publiques et le contrôle citoyen ». Selon Libasse Hane, ce projet a pour objectifs de « renforcer les capacités thématiques, éditoriales et organisationnelles des médias à exercer une veille et produire une information régulière sur la gestion des ressources publiques, renforcer les capacités des organisations communautaires de base à exercer une veille régulière ».

Mais aussi poursuit-il, « à produire et à diffuser une information sur la gestion des ressources publiques, soutenir la production et la diffusion dans les médias de contenus qui permettent aux citoyens d’exercer un contrôle sur la gestion des affaires publiques et demander des comptes, faciliter la circulation et l’échange des informations ».

Cette campagne qui concerne ces 6 radios (3 à Saint-Louis et 3 à Matam) verra la mise en place de 24 Clubs Radio Citoyens (Crc) dans la mesure où il est relevé une faible participation des citoyens dans les débats sur la bonne gouvernance. Mme Astrid Van de Besten, première secrétaire de l’Ambassade des Pays-Bas à Dakar, a pour sa part réitéré « toute l’importance de ce matériel pour l’amélioration de la production et de la diffusion de l’information par les radios communautaires ».

Les représentants de quatre radios communautaires présents à la cérémonie ont toute leur satisfaction pour cette initiative de Panos.

Chérif FAYE
Sud Quotidien

 

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 797 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance