Recherche

REFORME DU FONCIER Allé Lo pour une démarche consensuelle



Allé Lo le président de l’Association nationale des conseillers ruraux du Sénégal (Ancr) a jugé opportun le séminaire sur la sécurité foncière organisé à Saly-Portudal. Pour lui, il intervient dans un contexte qui voit la gestion des conseillers ruraux décriée. Il privilégie une démarche consensuelle pour aller vers une réforme foncière effective.

L’occasion qui met ensemble les présidents des conseils ruraux, les organisations paysannes, les banques, les bailleurs de fonds constitue un prétexte pour une opportunité en vue d’une concertation sur la loi sur le domaine national et d’envisager une réforme à insérer dans le cadre d’un agenda.

A son avis, cela est urgence car des conflits et litiges à régler sont aussi présents dans les familles, les collectivités locales, les communes et communautés rurales, les régions qu’entre les agriculteurs et les éleveurs. Et de se demander comment faut-il procéder pour gérer la situation dans un contexte marqué par un retour à la terre en protégeant par un système juridique les petits producteurs ?

Pour lui, seules des solutions consensuelles peuvent permettre d’avancer dans la marche vers une réforme foncière. Pour illustrer son propos, il a avancé que depuis 15 à 20 ans on parle de réforme, par la suite, la loi agro-sylvo pastorale est votée. Mais la question foncière reste encore entière. Il pense que le conclave de Saly est parti pour ouvrir vers des solutions concertées et une réforme effective.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1351 fois
Association Nationale des Conseils Ruraux du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance