Recherche

Promotion du leadership féminin : Les femmes s’outillent pour faire de la parité une réalité



La promotion de la femme est devenue une préoccupation essentielle de nos gouvernants.Une politique orientée vers le sexe féminin sénégalais et qui intègre une dimension genre. Une approche dont la quasi-totalité des interventions auprès des communautés de base, milite pour l’application de la loi sur la parité.

Pour rendre effective la loi sur la parité, les femmes doivent être suffisamment armées pour répondre aux critères d’accession aux différentes instances de décisions. Au regard des contraintes relatives à la prise en compte des aspects liés à la question genre, le Mouvement citoyen a, dans le cadre de son volet de renforcement des capacités des acteurs de la société civile, décidé de participer à la promotion féminine, particulièrement les jeunes filles. Cette initiative, dirigée par le professeur Penda Mbow, a pour but d’améliorer leurs conditions de vie et de les doter d’outils nécessaires pouvant leur permettre de faire face à la parité. Cette stratégie s’inspire des expériences menées au niveau national, en tenant compte des besoins spécifiques de chaque zone du pays.

Financée par le Fond du système des Nations unies pour la démocratie, cette formation s’ouvre à toutes les femmes sans distinction d’appartenance politique. L’objectif visé par le programme de formation, est de promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes. Non sans permettre aux femmes de défendre leurs droits et de promouvoir leur participation dans la vie publique. Une démarche confirmée par la chargé de l’équipe technique dudit mouvement. Selly Bâ, a, devant la presse, hier, justifié le choix de dispenser des cours aux jeunes filles par le fait qu’’en plus d’être la couche la plus vulnérable, les jeunes ont du mal à détecter le leader qui dort en elles, alors que les défenseurs de la parité ont besoin d’être renforcés par la nouvelle génération pour assurer la relève’.

Selly Ba précise toutefois que la formation est axée sur la gestion de projet l’entreprenariat et les droits humains. Elle concerne toutes les catégories sociales de femmes, de l’intellectuelle à l’analphabète. Car la vision du Mouvement citoyen est de mettre les femmes sur un pied d’égalité.

Paule Kadja TRAORE
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2209 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance