Recherche

Projet d'aménagement de la forêt classée de Mbao : Les eaux et forêts et le conseil régional s’engagent



La réserve de Mbao reste le seul poumon vert qui reste dans la région de Dakar. Avec la montée de gaz de toutes sortes et l’appétit insatiable des promoteurs immobiliers mus par la seule recherche de gains, la forêt de Mbao est de plus en plus menacée. C’est pourquoi les services des Eaux et Forêts et le Conseil régional de Dakar ont décidé de protéger et d’aménager la forêt classée de Mbao. Selon le lieutenant-colonel Moussa Fall, chef de secteur des Eaux et Forêts de Pikine, il est temps de passer d’une stratégie de conservation à une stratégie de valorisation du potentiel forestier de Mbao, à travers la mise en place d’un plan d’aménagement participatif. ‘Cela permettra de préserver la forêt contre les multiples agressions dont elle est l’objet, grâce aux nouveaux services qu’elle rendra aux populations’, explique le lieutenant-colonel Fall.

Outre la détente et la récréation, la forêt de Mbao servira de support à l’enseignement, à l’embellissement du paysage urbain, à la production de fruits et de bois de chauffe. ’C’est une manière de contribuer à l’amélioration du cadre de vie de la région de Dakar par une gestion durable de la biodiversité à travers la mie en place d’un plan d’aménagement’, lance le technicien des Eaux et Forêts. C’est ainsi que les deux structures engagées dans ce combat vont assurer ‘le renouvellement des espèces forestières, développer des activités éducatives de loisirs et de détente et lutter contre les occupations irrégulières…. ’

Le plan d’aménagement aura deux composantes, à savoir la conservation de la biodiversité et le support à l’enseignement et à la recherche qui regroupe les activités de conservation du capital végétal et faunique de la forêt de Mbao ainsi que le milieu physique. ‘Elle favorise l’enseignement et la recherche avec des options d’aménagement spécifique. La composante détente et récréation permet de satisfaire les besoins de détente et de loisirs pour les sportifs et les promeneurs’, poursuit le chef de secteur des Eaux et Forêts de Pikine.

Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3032 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance