Recherche

Programme de lutte Contre la tuberculose en Afrique , Ziguinchor, capitale d’une campagne internationale



Ziguinchor va abriter le 14 janvier prochain, le lancement de la campagne internationale de lutte contre la tuberculose qui reste un cas de santé publique au Sénégal, bien que son traitement soit gratuit depuis quelques années.
Par Erick Salemon BASSENE

En 2008, 11 400 cas de tuberculose ont été recensés au Sénégal. Pourtant son traitement est totalement gratuit depuis quelques années. Pour la région de Ziguinchor, les statistiques de l’année de 2007 enregistrées au niveau des districts sanitaires de Bignona, Oussouye, Thionck Essil, Diouloulou et Ziguinchor par la maison médicale de Ziguinchor, font état de 604 cas de tuberculose pulmonaire. D’après ces mêmes statistiques, toutes les tranches d’âge sont touchées par cette maladie.
Ainsi, l’Ong Cause première en partenariat avec la firme pharmaceutique The Lilly Mdr Tb Parternship s’est engagée à accompagner le gouvernement du Sénégal dans le cadre de son programme de lutte contre la tuberculose au Sénégal, de 2009 à 2011 pour un coût global de 65 millions de francs Cfa. L’information a été livrée samedi dernier par Lamine Banding Gassama, président de l’Ong Cause première dans ses locaux de Ziguinchor lors d’un point de presse. Et, poursuit-il, dans la région de Ziguinchor, le programme de lutte sera mené en collaboration avec Mame Demba Sy, médecin-chef de la région médicale. «Nous comptons mener une grande campagne de lutte contre la tuberculose dans la région de Ziguinchor. Nous avons déjà rencontré le médecin-chef de la maison médicale de Ziguinchor. Il s’est aussi engagé à travailler avec nous dans cette région. Il nous a fourni une banque de données des cas de personnes infectées par cette maladie. C’est la raison pour laquelle nous envisageons former et recruter 50 éducateurs pour que nous puissions mener ce combat avec ces derniers. Ils vont travailler bénévolement. Mais tous leurs déplacements et activités seront entièrement pris en charge par notre Ong», explique M. Gassama. En outre, il précise que leur campagne sera axée sur la prévention et le suivi des tuberculeux, le conseil du dépistage volontaire-anonyme et enfin montrer que la tuberculose est aussi le premier cas de maladie de co-infection par rapport au Vih/sida.
Par ailleurs, il annonce que son organisation compte faire un lobbying parlementaire au niveau de l’Afrique francophone pour mener cette campagne au niveau de leurs pays respectifs. Aussi indique-t-il, la vedette ivoirienne Didier Drogba qui a déjà donné son accord de principe a été contactée pour faire une sensibilisation durant la Coupe d’Afrique des Nations et le Mondial de 2010. De même, des artistes comme Saneekh, Gohou, Siriki ont été contactés par réaliser un film dans ce cadre.
«Une seconde phase est prévue à la fin de celle-ci qui va se terminer en 2011. C’est la raison pour laquelle nous avons commencé à intervenir au Sénégal, Burkina Faso, Mali, Côte d’Ivoire et Guinée. Mais aussi nous comptons prendre en compte la Gambie et la Guinée Bissau pour soigner le mal au-delà des frontières du Sénégal», explique M. Gassama selon qui, le lancement de la campagne internationale active de lutte contre la tuberculose se fera à Ziguinchor le 14 janvier prochain.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2727 fois
Programme National de Lutte contre la Tuberculose


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance