Recherche

Plaidoyer pour une politique nationale de lutte contre les VFF



Dakar, 22 fév (APS) – Plusieurs organisations de la société civile ont invité l’Etat, vendredi à Dakar, à mettre en place une politique nationale de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (VFF) et à avoir une approche multisectorielle impliquant les ministères de la Femme, de la Justice et de l’Intérieur.

‘’Le Sénégal ne se plaint pas en termes de mécanismes juridiques. Cependant beaucoup reste à faire au niveau de l’application effective des textes et des lois et au niveau de la sanction forte et dissuasive à l’endroit des auteurs de violence de manière à lutter contre l’impunité’’, a dit, vendredi, la présidente du Comité de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (CLVF) Penda Seck Diouf.

Elle s’exprimait au cours d’un atelier de renforcement des membres de la coalition regroupant une cinquantaine d’ONG œuvrant pour la défense et la protection des droits humains, sur les mécanismes de la Commission sur la condition de la femme (CCF) dont la 57-ème session est prévue du 3 au 13 mars prochain à New York.

En tant coordonnateur de la coalition de la société civile au niveau pays, la présidente du CLVF a souligné la ‘’nécessité pour le Sénégal d’avoir une politique nationale de lutte contre les VFF impliquant l’Etat et la société civile mais surtout une approche multisectorielle entre les ministères de l’Intérieur, de la Femme et de la Justice’’.

Madame Diouf a insisté également sur la mise à disposition de ressources conséquentes permettant la réalisation correcte de plans d’actions par l’ensemble des organisations en faveur de la prévention et de l’éradication des VFF, de la protection et de la défense des victimes de violences particulièrement les plus vulnérables et les plus démunis.

Selon elle, l’Etat gagnerait à renforcer les acteurs intervenant dans le domaines qui font un travail de sensibilisation, de veille et d’alerte à tous les niveaux.

Toutefois, elle a salué l’inscription dans la stratégie nationale de développement économique et social (SNDES) dans l’axe transversale gouvernance/institution/paix et sécurité la protection des groupes vulnérables et la lutte contre les VFF.




BS/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 123 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance