Recherche

Plaidoyer pour un engagement accru des communautés dans la lutte contre la tuberculose



Dakar, 24 mars (APS) - Le coordonnateur du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNT), Dr Mame Bocar Lô, a plaidé pour un engagement plus accru des communautés à la lutte contre cette maladie en vue de son élimination.

‘’La journée mondiale (ce jeudi) est une occasion qui nous permet de susciter un fort l’engagement chez tous les acteurs pour juguler les efforts et porter les bons messages à la communauté’’, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, mercredi.

Selon lui, cette journée permet de sensibiliser les partenaires, scientifiques, chercheurs, journalistes, qui doivent aider à lutter cette maladie.

La région de Kolda abritera le 12 avril prochain les manifestations marquant la célébration de la journée mondiale de la lutte au moment où la communauté internationale fête cette journée, tous les ans, le 24 mars.

Le thème de cette année est : ‘’Innovation’’, avec comme slogan : ‘’En route contre la tuberculose, transformer la lutte pour parvenir à l’élimination’’.

Le choix de la région de Kolda se justifie, selon Dr Mame Bocar Lô, dans la volonté des spécialistes de permettre aux acteurs engagés dans la lutte contre la tuberculose à améliorer leurs performances.

‘’Nous avons noté qu’à chaque fois que nous célébrons la journée dans une région, les performances de cette région s’améliorent et c’est le cas de la région de Louga qui a eu à abriter la célébration de 2009 avec des indicateurs satisfaisants’’, a-t-il dit.

Selon lui, les statistiques indiquent en ce qui concerne la détection des malades que, si au niveau national, le taux enregistré est de 55%, la région de Kolda en est à seulement 26%.

‘’Quant au taux de guérison, au niveau national nous en sommes à 81%, contre 59% dans cette région’’, a-t-il fait savoir, ajoutant que les taux perdus de vue dans la région de Kolda sont de l’ordre de 9% contrairement au niveau national qui est de 5%.

Le coordonnateur du PNT a estimé que la journée mondiale devra être un moment de rééquilibrage des indicateurs dans cette région où il reste des efforts à faire.

En outre, Mame Bocar Lô a fait comprendre que l’élimination de la tuberculose, en termes de projection, est prévue en 2050 et cela nécessite la ‘’notification’’ d’au moins un quart pour 1 million d’habitants.

‘’Il y a déjà des avancées notoires au niveau du diagnostic et il faudrait maintenant, par rapport aux aspects de traitement, qu’on aille vers des traitements plus courts’’, a indiqué Dr Lô.

Il poursuit : ‘’Beaucoup d’efforts ont déjà été faits dans ce domaine, notamment en portant le traitement à 6 mois, mais si au niveau de la recherche, on devrait davantage les accélérer pour des traitements beaucoup plus courts, parce que ceci permettrait d’atteindre l’élimination’’.

De même, relève-t-il, il faudrait aussi que, par rapport à la tuberculose multi-résistante que tous les patients dépistés puissent bénéficier d’un diagnostic.

‘’Pareil pour les cas de décès liés à la coïnfection Tuberculose/VIH (TB/VIH) qui permettrait, avec zéro décès de tendre vers cette élimination’’, a confié le médecin.

LTF/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1039 fois
Programme National de Lutte contre la Tuberculose


Commentaires articles

1.Posté par IBRAHIMA THIOR le 24/02/2012 13:31
je veux faire parti a celle qui va lutté contre cette maladie j ai une fois touche cette maladie c est dure car les famille ne comprend pas cette maladie car les parents ou les frère ou les soeur ne croix pas aussi mais je veux être l avocat des malade vraiment je v eux parlé avec les parents qui chose des problème les malade car cette maladie si il ya pas de soutient ils pouvent se suicide et je veux pas j ai vie sa et je veux pas que un qui vie même chose 77 963 68 30

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance