Recherche

Plaidoyer pour l’harmonisation des périodes des accords de pêche



Dakar, 27 mars (APS) – Le Premier ministre sénégalais Abdoul Mbaye a souhaité mercredi que la 14-ème session extraordinaire des pays de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP), qui se tient à Dakar, débouche notamment sur ‘’des propositions relatives à l’harmonisation des périodes des accords de pêche ou à leur suspension’’.

‘’Je voudrais recommander que les travaux de la Commission sous-régionale des pêches puissent nous conduire à des propositions relatives à l’harmonisation des périodes des accords de pêche ou à leur suspension, à la synchronisation de la durée de suspension des autorisations délivrées aux navires étrangers’’, a notamment dit M. Mbaye.

Il s’exprimait lors de l’ouverture à Dakar de la 14ème session extraordinaire de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP).

Cette rencontre qui prend fin jeudi réunit les ministres de la Pêche du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie, du Sénégal et de la Sierra Léone, mais aussi des partenaires techniques et financiers.

Il a souligné la nécessité d’arriver à une concertation sur les repos biologiques pour tenir compte de la migration et des cycles de reproduction des espèces ciblées.

‘’Les résultats attendus de l’exploitation des ressources halieutiques d’un Etat membre de la CSRP, ne peuvent atteindre les objectifs poursuivis, sans l’harmonisation des politiques sous régionales’’, a estimé Abdoul Mbaye.

Devant les responsables du secteur de la pêche de la sous région, le Premier ministre sénégalais a plaidé pour une mutualisation des moyens et des efforts, en s’inspirant notamment des meilleures pratiques mondiales mises en œuvres dans le domaine de la pêche.

‘’Le Maroc est une référence, et nous pourrons reproduire son expérience sur nos zones de pêche avec l’aide des partenaires’’, a-t-il affirmé, avant de revenir sur le gel des licences de pêche industrielle en vigueur au Sénégal.

‘’Le gel de l’octroi de licence de pêche à des armateurs étrangers a été entamé avec la suspension des autorisations de pêche des espèces pélagiques par les navires étrangers depuis mai 2012 (…) cette mesure sera maintenue et poursuivie en 2013’’, a assuré M. Mbaye.


MTN/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 88 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance