Recherche

PROGRAMME D’APPUI AUX COMMUNAUTÉS RURALES DE LA VALLÉE (PACR) : Six conseils ruraux demandent un financement de 253 millions de Fcfa



Les membres du comité technique régional d’évaluation des dossiers de demandes de financement des Communautés rurales de Diama, Gandon, Ndiébène, Gandiole, Gnith, Boké Dialloubé, Ndiayène Pendao, soumis au Pacr/Vallée (Programme d’appui aux communautés rurales), se sont réunis vendredi à la Gouvernance pour se prononcer sur la faisabilité technique des investissements figurant dans ces dossiers.

En présence de l’adjoint au gouverneur chargé du Développement, Makhtar Diop, le directeur national du Pacr, Cheikh Guissé, a rappelé que ces financements, demandés par ces six collectivités locales, portent globalement sur la somme de 253 millions de FCfa. Les investissements souhaités sont extraits des Plans annuels d’investissement (Pai/2010) de ces Communautés rurales et sont éligibles au financement du Fonds d’appui intercommunautaire (Fai) mis en œuvre par le Pacr.

Il s’agit, selon M. Guissé, d’investissements de mise en application des Plans d’occupation et d’affectation des sols (Poas), de promotion de l’économie locale, de gestion des ressources naturelles et de l’environnement. Dans le même sens, Abdou Dieng, expert en développement local du Pacr, a précisé que le processus de mobilisation des ressources du Fai va se poursuivre par la signature d’une convention de financement entre le Pacr et ces six collectivités locales qui mettront en œuvre leurs projets dès le mois de juin 2010. Des projets qui permettront d’aménager des marres, des points d’eau pastoraux, des chemins de parcours du bétail, etc. M. Dieng a souligné que le Pacr est un projet mis en oeuvre par le gouvernement du Sénégal dans la vallée du fleuve Sénégal avec l’appui financier de l’Agence française de développement. La finalité est de contribuer à la politique d’aménagement du territoire, de gestion du développement local et de renforcement de la Décentralisation. Prévu pour une durée de 4 ans, il a démarré ses activités depuis octobre 2008. Sa zone d’intervention est composée d’une part d’une zone de concentration de 9 Communautés rurales, notamment : Gandon, Gandiole, Mbane, Ronkh, Diama, Gnith, Bokhol, Ndiayène Pendao et Boké Dialloubé et, d’autre part, d’une zone diffuse constituée des autres Communautés rurales de la vallée.

Au terme de cette réunion, M. Guissé a rendu un vibrant hommage à la Saed, à l’Ard et aux chefs de services régionaux de l’administration déconcentrée, pour les efforts constants qu’ils déploient en vue de collaborer étroitement avec le Pacr/Vallée.

Mbagnick Kharachi DIAGNE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2419 fois
Association Nationale des Conseils Ruraux du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance