Recherche

PRISE EN CHARGE DE LA SANTE DE LA REPRODUTION EN MILIEU SCOLAIRE Le réseau Siggil Jigéen plaide pour un meilleur accès aux informations

Le réseau Siggil Jigéen en collaboration avec intrahealth et l’Usaid a procédé hier mercredi à Dakar à un plaidoyer . Cette action de sensibilisation et de mobilisation vise à permettre un accès accru aux informations et à des services améliorés de santé de la reproduction en milieu scolaire . En vue d’une introduction des référentiels de compétences en santé de reproduction des adolescents dans la formation de base des Efi entre autres .



La sexualité est devenue monaie courante chez les jeunes . Selon l’enquête démographique et de santé (Eds IV2005) avant 15 ans 13% des femmes âgées de 20 à 49 ans ont eu des rapport sexuels , avant 20 ans le pourcentage est de 59 % pour la même tranche d’âge alors qu’à 25 ans 75% de ces mêmes femmes avaient déjâ eu des rapport sexuels . Selon toujours le rapport 25 % des hommes étaient déjà sexuellement actifs à 18 ans . Face aux réalités des chiffres qui témoignent de la précocité des rapports sexuels source de nombreux problèmes de la santé de la reproduction chez les adolescents (Sr / Ado) surtout dans le milieu scolaire . Le réseau Siggil Jigéen en collaboration avec intrahealth et l’Usaid a procédé hier mercredi à Dakar à un plaidoyer .

Cette action de sensibilisation et de mobilisation vise à permettre un accès accru aux informations et à des services améliorés de santé de la reproduction en milieu scolaire en vue d’une introduction des référentiels de compétences en santé de reproduction des adolescents dans la formation de base des Efi , le renforcement des capacités des prestataires des centres médico scolaires en santé de la reproduction des adolescents et des jeunes entre autres .

Selon les organisateurs de cet événement , « il existe une absence totale de la de la prise en charge de la sexualité de l’adolescent qui est laissé à lui même à fréquenter les services de planification familiale où différents difficultés sont rencontrées . » Pis encore ajoutent ils « en raison de controverses liées à la sexualité des adolescents et au manque général de connaissance sur les besoins en matière de sexualité et de reproduction de cette population très peu de pays ont mis des services de santé adéquats pour les adolescents .

D’après Maguette Sy présidente du réseau Siggil Jigéen « les adolescentes courent plus de risques de contamination par le Vih / Sida et d’autres Infections sexuellement transmissibles . » Toute chose liée dit elle « au manque de maturité physique de nombreux adolescentes combiné à leur absence d’accès aux services de soins de santé prénatals et maternels ... » Quant à Kevin Mullally directeur de l’Usaid « notre programme éducatif qui a été confronté à des problèmes de grossesse ou de mariage précoces met en œuvre depuis quelques années des activités de plaidoyer et f’éveil en matière de santé de la reproduction . »

Pour Kalidou Diallo ministre de l’éducation chargé de l’enseignement préscolaire , élémentaire , moyen secondaire et de l’alphabétisation « le Pdef dans sa conception et sa mise en œuvre a trouvé un point d’encrage pertinent à la Sr / Ado à travers la sous composante santé nutrition scolaire » .

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1144 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance