Recherche

POUR LA DIMENSION GENRE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE Le Synpics demande une révision des textes



Elles sont sous représentées dans la plupart des postes de prise de décision au sein de leurs institutions. Et en plus victimes de toutes sortes de discriminations dans les médias. Les femmes journalistes sont mal loties dans la profession. Une situation à réviser, plaide le Syndicat des professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (Synpics).

La condition des femmes journalistes a été passée en revue deux jours durant, lors du séminaire organisé par le Syndicat des professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (Synpics). Les participants, réunis au centre social de Bopp à Dakar, ont dressé à l’occasion un catalogue de contraintes et de misères révélateurs de la place faite à la femme dans les médias. Ils ont convenu de réviser certains articles de la Convention collective. Mais aussi « genrer » la Convention pour prendre en compte la condition féminine.

La préoccupation majeure demeure la protection de la maternité. Etant une fonction sociale, la maternité doit être protégée, avec des dispositions pratiques pour assurer la sécurité du journaliste. « On peut être femme enceinte, mère allaitante sans pour autant entraver notre carrière de journaliste », a rassuré le secrétaire général du Synpics, Diatou Cissé Badiane. En outre, les préjugés sexistes font que les femmes dans les médias ne sont pas valorisées, car dans la prise des postes de décisions, l’argument du niveau d’instruction ou de la formation revient encore pour mettre les femmes journalistes au bas de l’échelle. A contrario, il est considéré que les hommes sont des leaders naturels, et n’ont donc, ils n’ont pas besoin de se battre pour percer dans la profession.

Pour Diatou Cissé Badiane, les recommandations arrêtées doivent être intégré de façon plus adéquate dans la prochaine convention pour faire face au patronat. Ceux-ci, reconnaissent la désuétude de la Convention, a-t-elle confié. « Certes, c’est un rapport de force, mais il faut aller vers cette révision de la Convention collective » a-t-elle soutenu.

L'Observateur

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 621 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance