Recherche

POUR L'UTILISATION RATIONNELLE DU BUDGET DANS LE SECTEUR DE L’EDUCATION : Société civile, élus locaux, partenaires de l'école et presse à l’école de la «bonne gouvernance»



ZIGUINCHOR - La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique (Cosydep), en partenariat avec le Forum civil et l'organisation «Open Society Initiative for West Africa», a débuté hier une formation des acteurs décentralisés de l'éducation en techniques de gestion du budget en matière d'éducation. Présidé par l’inspecteur d’Académie de Ziguinchor, M Gana Sène, cet atelier qui a pour cadre la salle de délibération du Conseil régional de Ziguinchor va se poursuivre jusqu'au 15 janvier prochain dans la capitale sud du pays. En effet, il a pour but de renforcer mais surtout d'offrir à son antenne régionale, aux membres de la société civile, aux élus locaux, partenaires de l'école, journalistes, une formation adéquate leur permettant dans les années à venir de pouvoir élaborer et utiliser rationnellement un budget. Et assurer en même temps un plaidoyer pour la bonne gouvernance dans le secteur de l'éducation. C'est un programme national initié par la Cosydep et ses partenaires dans une perspective d'apporter progressivement une réponse positive à la problématique de la gestion des fonds de l'Etat dans les établissements publics. «Depuis deux ans maintenant, la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique, dans le cadre de son programme contributif au développement du secteur de l'éducation, a défini trois axes prioritaires : la gestion des finances dans l'éducation, celle des ressources matérielles et humaines, et le maintien des filles dans les établissements. Ainsi, ce programme national de formation en processus et suivi du budget en matière d'éducation, lancé aujourd’hui à Ziguinchor en direction des acteurs de l'éducation, ressort de la composante (gestion finance) du programme» a laissé entendre Hamidou Diédhiou, Coordinateur régional de la Cosydep à Ziguinchor. Pour M. Diédhiou, les objectifs visés par la Cosydep se résument à un renforcement des acteurs, mais surtout au besoin d'offrir à ces mêmes cibles les éléments techniques nécessaires leur ouvrant la porte de la bonne gouvernance dans les établissements et institutions de l'éducation. Une situation vivement saluée par le premier enseignant de la région, M. Gana Sène, inspecteur d’Académie de Ziguinchor. Ainsi pendant trois (3) jours, les séminaristes conduiront des réflexions poussées sur un certain nombre de thèmes : les principes et règles budgétaires, l'exécution du budget, les acteurs et leurs responsabilités respectives à travers le circuit de la dépense, la contribution de la société civile pour le contrôle citoyen, entre autres.

Idrissa Benjamin SANE
Le Populaire

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 708 fois
Education-Formation


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance