Recherche

PORTÉ À LA TÊTE DE L’ASSOCIATION DES PRÉSIDENTS DE RÉGION DU SÉNÉGAL, ALIOU NIANG DÉCLINE SES AMBITIONS



L’Association Nationale des Présidents de Région a un nouveau président. Aliou Niang président du Conseil Régional de Saint-Louis succède à Abdoulaye Faye promu ministre d’Etat. Il a fait face hier à la presse à Saint-Louis pour décliner ses ambitions.

La région de Saint- Louis vient d’être honorée. Après la pléthore de ministres, notamment d’Etat, de Pdg et de Pca, c’est au tour de cette partie nord du Sénégal de diriger les destinées de l’Association des Présidents de Régions. Le nouveau président de l’Association des Présidents de Région n’a pas perdu de temps pour se mettre au travail. Juste après son installation, Aliou Niang a ainsi dégagé les principaux axes de travail dans le cadre d’une meilleure gestion des activités.
«Il s’agira de créer une certaine rupture dans la démarche et faire en sorte que les programmes puissent être établis avec l’appui de l’Etat, la Coopération Internationale et les populations pour arriver à un développement endogène participatif» a annoncé M. Niang souhaitant dans la foulée que «les conseillers régionaux travaillent pour les mêmes objectifs dans le cadre de projets intégrateurs». Il a d’ailleurs fait allusion aux projets mis en place dans la zone sylvopastorale notamment dans les régions de Matam, Tambacounda, Kaolack et Louga. En outre, il soutient que la région Rhônes-Alpes s’est déjà portée volontaire pour ce projet d’envergure nationale, voire internationale. Le Luxembourg a aussi montré son attachement au dit projet de même que d’autres bailleurs de fonds étrangers. «C’est à travers des programmes de cette nature que les régions pourront occuper leur véritable place dans le landerneau économique.
En définitive, ces régions pourront jouer pleinement leur rôle, impulser leur propre développement et assurer convenablement leur coordination en relation avec les autres ordres de collectivités» a-t-il précisé avant d’ajouter «Nous estimons que c’est la nouvelle démarche qu’il faut adopter pour mettre en place des régions fortes pour porter le développement au niveau local. Ce sont les collectivités de base qui constituent la priorité et cela passe nécessairement par une collaboration et une synergie entre ces différentes structures». En attendant le déroulement de son programme, le président Niang saluant le travail colossal de son prédécesseur, estime qu’une évaluation sera menée pour consolider les acquis.

Le Matin

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1773 fois
Association des régions du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance