Recherche

POLITIQUE ET GENRE :Marie-Pierre Sarr Traoré condamne le manque d’audace des femmes

(Aps) - L’ancienne ministre Marie-Pierre Sarr Traoré a condamné le manque d’audace des femmes en politique estimant qu’elles ne constituent pas une force malgré leur présence massive au sein des partis.



‘’Les femmes manquent d’audace pour jouer les premiers rôles dans les partis et malgré leur présence massive ne constituent pas une force’’, a déclaré la responsable politique du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) au cours d’une conférence organisée vendredi dernier à par le Centre de recherche ouest africain (WARC).

Marie-Pierre Sarr qui intervenait sur le thème de la rencontre : ‘’La femme sénégalaise en politique : continuité et rupture’’, a souligné que les principaux problèmes des femmes dans la politique sont leur manque d’outils pour asseoir une argumentation sur les grandes questions touchant la vie de leur parti et de la Nation.

‘’Elles sont mal outillées et leur manque de formation, de ressources financières et de moyens matériels est souvent source de frustrations’’, a-t-elle argumenté.

Selon elle, la politique est ‘’rebelle aux femmes’’ même si toutefois, elle reconnaît que ‘’de plus en plus de femmes manifestent un intérêt pour la politique mais ont des difficultés pour percer’’.

La responsable libérale a également évoqué l’instrumentalisation dont les femmes sont victimes de la part des hommes qui ne voient en elles que des faire-valoir et des agents de mobilisation et d’animation.

Dans ce qu’elle a appelé ‘’un diagnostic sans complaisance de la situation des femmes dans les formations politiques’’, Mme Traoré n’a pas manqué de souligner leurs atouts qui sont la proximité avec les populations, leur fidélité dans l’action politique et leur investissement dans le social.

Professeur de droit, elle a appelé ses ‘’sœurs’’ à ne pas seulement se contenter des rôles que les hommes veulent bien leur confier mais d’aller au bout de leur conviction et de faire en sorte que leur présence ne soit pas en porte-à-faux avec leur représentativité.

Malgré cet état de fait, elle se dit convaincue que des ruptures sont en train d’être opérées pour permettre aux femmes de ‘’s’imposer dans l’exercice du pouvoir’’.

‘’Les questions qui touchent les femmes sont de plus en plus inscrites au cœur des préoccupations politiques et les femmes veulent écrire leur propre histoire politique’’, a-t-elle dit.

‘’Le contexte juridique et constitutionnel est favorable aux femmes et on assiste à la constitutionnalisation de nouvelles formes de libertés’’, a-t-il indiqué.


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 765 fois
GENRE


Commentaires articles

1.Posté par mariama Diouf coordonnatrice des activités féminines le 12/05/2008 20:52
les constats de notre consœur est d'autant plus vrai qu' en analysant les structures du pays du niveau national jusqu'au niveau village la plus petites circonscription administrative du sénégal la situation est pareille. nous travailleurs du monde rural nous savons que la capacités des femmes ont été renforcés dans pas mal de domaines mais reste plus que jamais insuffisant parceque n'ayant pas la confiance en soi. donc révisons nos stratégies soyons beaucoup plus qualitatif dans l'empowerment des femmes.
pour l'alphabétisation après l'initiation soyons beaucoup plus fonctionnel pour renforcer la professionnalisation des métier de la femme rurale qui sont majoritaire
soyons beaucoup plus pertinente et utiles dans le choix des actions entrepreunariale pour bouster l'entreprise rurale base d'une économie solide au niveau national
assainir les organisation de femmes en interreliant l'ensemble des activités pour créer une cohèrence dans l'atteinte de résultats
amener les structures comme le développement communautaire le CADL et autres à jouer leur véritable partition
cependant des avancés sont notoires......................

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance