Recherche

PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DE L’ÉLEVAGE (PNDE) : 9,5 milliards pour le démarrage du Pdesoc



L’avènement du Projet d’élevage au Sénégal orientale et en haute Casamance Pdesoc, financé par la Bid pour 9,5 milliards a été vivement salué par les représentants des groupements de producteurs et des groupes socioprofessionnels qui se sont réunis autour des acteurs de l’élevage pour valider le Plan national de développement de l’élevage (Pnde).

Région à vocation d’élevage, Tambacounda reste le premier fournisseur de la sous-région et de la grande agglomération du pays en produit alimentaires d’origine animale. C’est pourquoi, parlant au nom des populations, l’adjoint au gouverneur chargé des Affaires administratives, Bamba Koné, a tenu à féliciter le ministre de l’Elevage qui vient de séjourner dans la région pour lancer cet important projet qui va booster le sous-secteur dont la place pour le développement de la région a été explicité. M. Koné a particulièrement mis l’accent sur les efforts de l’Etat pour prendre en charge les contraintes de l’élevage. L’élaboration participative du Pnde qui a commencé par la base rentre dans ce cadre. Et cela commence par l’alimentation, les abreuvoirs, la commercialisation et l’organisation des producteurs qui sont passés au peigne fin, selon M. Koné. Pour Dr Alioune Touré, le directeur du Pdesoc, le Pnde découle de la vision dégagée par la loi d’orientation agro-sylvo-pastorale (Loasp) et réaffirmée par le Document de stratégie de réduction de la pauvreté (Dsrp) et, surtout, la Stratégie de croissance accéléré (Sca) et la Lettre de développement de l’élevage 2009-2015. Tout en remerciant l’Ue, il a dit que le Pnde permet de préciser et de fixer les priorités du secteur de l’élevage. Il s’agit aussi, selon Dr Alioune Touré, d’orienter les interventions dans les moyen et long termes vers ce domaine pour les partenaires et autres organisations. A son avis, le plan prend en compte les priorités comme la production laitière et de viande. Pour Dieynaba Sidibé, présidente du directoire des femmes en élevage, les éleveurs de la région viennent de voir le bout du tunnel avec l’avènement du Pdesoc. Elle s’est félicitée de la concertation qui est de mise pour sa conception.

Pape Demba SIDIBE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2825 fois
Elevage


Commentaires articles

1.Posté par chemin le 08/01/2012 23:20
dans la multitude de "programmes - associations - développements - etc... etc... qui propose concrètement une aide financière à un jeune casamancais qui possède 10 moutons de race mais se trouve bloqué parce qu'il n'a aucun moyen financier pour clore le terrain, creuser un puits, installer l'électricité, construire des cabanes et une case sur le terrain que je mets à sa disposition au CAP

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance