Recherche

PECHE ILLEGALE NON DECLAREE ET NON REGLEMENTEE UN MANQUE A GAGNER DE 150 MILLIARDS DE F CFA POUR L’ECONOMIE SENEGALAISE



Le Sénégal perd chaque année 150 milliards de F Cfa à cause de la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (pêche Inn). L’information est du Conseiller technique N°1 du ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, qui s’exprimait hier, vendredi 21 novembre à l’ouverture d’une rencontre dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la pêche. Selon Mamadou Goudiaby, ce fléau est le fait des bateaux et de réseaux organisés depuis la pêche jusqu’à la commercialisation des produits dans le marché qui sont aujourd’hui connus.

La pêche illégale, non déclarée et non réglementée (pêche Inn) engendre des dégâts et des pertes énormes pour le Sénégal. Le conseiller technique N°1 du ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Mamadou Goudiaby est formel: elle a non seulement des conséquences désastreuses sur le bien-être des écosystèmes marins, mais constitue un vrai manque à gagner pour l’économie sénégalaise. Elle fait perdre au Sénégal 150 milliards de F Cfa par an, déplore-t-il.

Pour venir à bout de ce fléau, Mamadou Goudiaby a ainsi tendu la main aux différentes organisations régionales de gestions des pêches et aux partenaires techniques et financiers à venir accompagner les initiatives pour faire face à cette forme d’exploitation illégale des ressources dans les eaux sous la juridiction nationale. «Le ministère de la Pêche reste vigilant et attentif à toutes les formes de coopérations pour aller dans le sens de la mise en œuvre des recommandations issues de cette journée».

Auparavant, c’est le représentant du Programme des nations pour le développement (Pnud) qui a confirmé cette menace de la pêche Inn et la nécessité d’une mutualisation des moyens et l’échange d’informations sur les navires suspects entre les commissions de pêche. Dans son allocution, Alioune Badara Kaere a ainsi estimé à près de 100 milliards de dollars Us les pertes générées par la pêche Inn dans la sous-région Ouest africaine


Nando Cabral Gomis
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 159 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance