Recherche

PÊCHE ARTISANALE : Les acteurs s’organisent en réseaux



Dakar abrite depuis hier, un atelier réunissant plusieurs organisations de pêcheurs de plusieurs pays ouest-africains, à l’initiative du WWF Wamer et d’Enda REPAO qui ont décidé de les organiser en réseau pour une meilleure influence sur les politiques de pêche. Il se pose tout d’abord un problème de leadership dans les organisations de la pêche artisanale, selon Pape Gora Ndiaye, le coordonnateur d’Enda REPAO (réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’ouest) et Pape Samba Diouf, le coordonnateur régional du WWF Wamer. C’est dans ce sens que le WWF a déjà initié la mise en place dans les pays de l’écorégion marine ouest-africaine, des comités nationaux de coordination /concertation des ONG et des organisations professionnelles et un comité sous-régional coiffant ces comités nationaux considérés par les partenaires comme les points focaux dans les pays. Actuellement, les diagnostics organisationnels participatifs (DOP) ont été bouclés dans tous les pays membres de la commission sous-régionale des pêches (CSRP) sauf au Cap-Vert et en Sierra Leone. Dans le même temps, l’Association ouest-africaine pour le développement de la pêche artisanale (ADEPA), sous la houlette de son secrétaire exécutif, Charles Bakundakwita, a appuyé la création des fora nationaux et le forum régional permanent (FRP) des acteurs professionnels de la pêche artisanale en Afrique de l’ouest.

M. L. DIATTA
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1431 fois
Economie maritime-Pêches-aquaculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance