Recherche

PASSATION DES MARCHES PUBLICS : 205 projets recensés à Kaolack

Kaolack : 205 projets ont été recensés dans la région de Kaolack. Pour assurer une bonne procédure de passation des marchés publics par les collectivités locales, un atelier de renforcement des capacités sur le nouveau code s’est tenu.



Ces différents projets seront financés principalement dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme national de développement local (Pndl) pour 1,5 milliard de F.Cfa, mais aussi dans le cadre du Budget consolidé d’investissement décentralisé (Bci), des fonds de dotation des collectivités locales et d’autres partenaires financiers. La révélation est de Modou Diop, directeur de l’Agence régionale de développement et, par ailleurs, coordonnateur régional du Pndl à Kaolack, en marge d’un atelier de renforcement des capacités sur le nouveau code des marchés publics entré en vigueur depuis le mois de janvier. Mais, pour l’essentiel, ces projets tourneront autour des secteurs de l’hydraulique (55 %), l’éducation (19 %), la santé (16 %). Il y a aussi les projets d’autres secteurs inscrits dans les plans locaux de développement (Pld) des collectivités locales (10%). On peut énumérer l’assainissement,

le reboisement, les plantations et les activités socio-économiques à travers des magasins de stockage, entre autres. D’où la nécessité pour les responsables des collectivités locales bénéficiaires de mieux cerner le code des marchés publics dans le processus d’avis d’appel d’offres pour la mise en oeuvre des projets soumis. « Car, souvent, le constat est que des marchés étaient lancés alors qu’il n’y a pas eu d’avis », souligne Babou Cissé de l’agence « Taatan » chargée d’exécuter le programme de renforcement de capacités en décentralisation de la Fondation Konrad Adenauer.

Cette organisation allemande, il faut le dire, appuie le Sénégal depuis 1976 dans ses efforts de décentralisation.

Principe de partage et de mise à niveau

La tenue de l’atelier sur le thème aussi important que la passation des marchés publics est bien venue à son heure et a vu la participation de l’ensemble des présidents de communautés rurales et maires, les percepteurs départementaux et même le payeur régional.

En somme, tous les acteurs impliqués dans le processus de passation des marchés au niveau régional ont voulu ainsi mettre en avant le principe de partage et de mise à niveau, sachant que le souci le plus important, c’est l’égalité et la transparence dans le traitement des procédures de passation des marchés.

Ainsi, d’importants échanges de vue ont permis, selon Babou Cissé, le formateur, « une harmonisation des systèmes de passation des marchés au niveau de l’espace régional. Les uns et les autres semblent avoir maintenant la même compréhension de l’ensemble des critères d’évaluation des offres techniques et financières des différents fournisseurs ». En ce sens qu’il s’agit maintenant, dans le nouveau code des marchés, de moderniser la réglementation de la commande publique en assurant la sauvegarde des deniers publics ; d’assurer une saine concurrence entre les candidats ; de renforcer la transparence dans la conduite et la gestion des affaires publiques ; d’accroître l’efficacité des procédures et de promouvoir les économies budgétaires.

Aussi, est-il question de promouvoir la décentralisation des procédures par la création au

niveau de chaque entité contractante d’une commission des marchés, de promouvoir la responsabilisation accrue des autorités contractantes (pouvoir d’approbation de certains marchés passés) et d’introduire également des dispositions spécifiques comme la lutte contre les dérives, les pratiques anti-concurrentielles et les délits de favoritisme. Et, entre autres, il faudra prendre en compte dans le processus les aspects motivation des acteurs impliqués dans les procédures pour les prémunir contre les tentations inhérentes au secteur des marchés et favoriser la concurrence entre les candidats pour assurer une garantie de l’égalité d’accès à tous les candidats admis à concourir.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1355 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance