Recherche

Ouverture à Tambacounda de la première édition d'une foire régionale



Tambacounda, 11 nov (APS) - La première édition de la Foire régionale de l’artisanat de Tambacounda s’est ouverte officiellement lundi, à la Place Léopold Sédar Senghor où, jusqu’au samedi, les artisans de la région et de régions voisines, exposeront les différentes facettes de leur talent.

Le gouverneur Gabriel Ndiaye, qui présidait la cérémonie d’ouverture de cette rencontre commerciales, a relevé que la foire régionale visait à ‘’promouvoir et consolider l’artisanat’’ régional.

‘’C’est une forte initiative de propulsion de notre économie locale’’, a-t-il poursuivi, saluant ce ‘’pas important’’ posé par la Chambre des métiers de Tambacounda, et son nouveau président, Abdoulaye Sarr.

Tout en exprimant son souhait de voir cette foire être une ‘’véritable bourse d’idées et d’échanges pouvant déboucher sur des partenariats’’, M. Ndiaye a invité les différents acteurs à mettre en valeur les importantes potentialités dont est dotée la région orientale.

Cette initiative cadre la vision du gouvernement qui a choisi la voie de l’industrialisation en faisant du secteur privé le fer de lance du développement.

La mise en place de plusieurs instruments constituent une parfaite illustration de cette option, selon le gouverneur de Tambacounda parlant du Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP), du Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS), et de la Banque nationale de développement économique (BNDE).

M. Ndiaye s'est engagé à accompagner la Chambre régionale des métiers dans ses initiatives et à lancer un plaidoyer pour un gel des importations de meubles destinés à l’administration.

Cette option des autorités fera, selon le gouverneur, que ‘’dans les gouvernances, les ministères, partout où on va, on trouve du meuble +made in Sénégal’’. ‘’Nous avons tout ce qu’il nous faut à Tambacounda, nous avons toute sorte de bois’’, a-t-il fait remarquer.

Dans son allocution, le président de la Chambre des métiers, Abdoulaye Sarr, a relevé que l’artisanat à Tambacounda comptait 42 organisations professionnelles et 3.000 entreprises.

Bien qu’étant un ‘’secteur pourvoyeur d’emplois et de richesses’’, l'artisanat régional souffre notamment de l’étroitesse du marché central, d'une faible vulgarisation et de la faiblesse de ses moyens.

M. Sarr a invité les collectivités locales à appuyer les artisans locaux lors de leur participation aux manifestations de promotion, comme la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

Après la cérémonie d’ouverture, le gouverneur a fait un tour dans les stands en compagnie d’un parterre d’autorités, dont le Directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement de l’artisanat (APDA), Ibra Ndiaye, du maire Oury Bâ, de la députée Yaye Awa Diagne, vice-présidente de l’assemblée nationale.

Ils pouvaient y voir, exposés sous des compartiments en bâches, une kyrielle d’articles, allant de la menuiserie bois à la menuiserie métallique, en passant par les produits agricoles transformés, les articles d’ornement, d’habillement, entre autres.

Les stands de matériel agricole de fabrication artisanal, de fabricants de grillage ou encore de sculpture et les tableaux d’art se côtoient également sur le site qui commence à recevoir du monde.

ADI/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 148 fois
Artisanat


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance