Recherche

Ndèye Khady Diop apprécie les solutions du ‘’Mobile banking’’



Dakar, 16 sept (APS) - L’utilisation du téléphone portable pour effectuer des transactions financières présente divers avantages pour l’institution financière et pour le client, a déclaré, mercredi, le ministre d’Etat Ndèye Khady Diop, en charge de la microfinance.

‘’Sur ce plan, a-t-elle indiqué, son recours apparaît comme un moyen efficace pour renforcer l’inclusion financière et permettre un accès du plus grand nombre à des services de qualité, tout en assurant aux institutions financières d’être plus efficientes.’’

Le ministre de la Famille, de la Sécurité alimentaire, de l’Entreprenariat féminin, de la Microfinance et de la Petite enfance s’exprimait, mercredi à l’ouverture d’un atelier national de restitution de l’étude d’opportunité sur le ‘’Mobile banking’’.

Une étude commanditée par la Direction de la microfinance, sur financement de la Coopération financière Allemande (KfW) qui a comme objectifs d’analyser les contraintes au développement de services financiers à destination des clients en zone rurale.

‘’L’étude cherche également à identifier et étudier les différents dispositifs ayant recours aux technologies de l’information et de la communication qui pourraient être mis en place pour contribuer à l’amélioration de l’offre de services financiers, en particulier dans les zones rurales’’, a expliqué Mme Diop.

Pour elle, il s’agira de mettre sur pied une plateforme technique ‘’Mobile banking’’ ouverte à tous les acteurs du secteur financier et à tous les clients des institutions couvertes par un réseau de téléphonie mobile.

Selon le directeur de la microfinance, Tafsir Amadou Mbaye, il s’agit d’utiliser ce moyen technologique de qualité pour desservir les populations.

M. Mbaye a confié que c’est un instrument qu’il compte utiliser pour sécuriser les opérations et les transactions financières ‘’mais aussi d’élargir la portée’’.

Selon lui, le taux de couverture du téléphone mobile au Sénégal avoisine les 48 pour cent, soit plus de 6 millions de Sénégalais qui dispose d’un appareil.

‘’On a jugé bon, a-t-il confié, d’utiliser cette possibilité pour élargir l’accès des services financiers particulièrement dans les zones rurales défavorisées’’. ‘’L’enjeu se situe davantage à ce niveau.’’

A ce propos, Suzan Darkals, représentant de la Coopération financière Allemande (KfW) a estimé qu’il est plutôt bénéfique et important que ce projet soit participatif afin de mettre tous les acteurs ensemble.

Selon elle, le Mobile banking est une thématique très complexe qui comporte des risques. A cet effet, Mme Darkals a suggéré de voir quelles sont les attentes des différents acteurs et comment trouver une solution mutualisée.

‘’Il y a pas mal d’initiative, mais le problème dans le Mobile banking, c’est qu’il y a que les initiatives sont individuelles et manquent de transparence’’, a confié Suzan Darkals.

Elle a déploré le manque de partage d’expérience dans ce secteur, à l’image de certains pays de l’Afrique de l’Est qui sont en avance.

La représentante de la KfW a toutefois salué cette première étape de l’atelier qui permet, selon elle, de discuter ouvertement pour après, choisir ensemble la meilleure façon de suivi de l’étude de faisabilité.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2515 fois
MICRO-FINANCE


Commentaires articles

1.Posté par Amaechi Veronika le 21/12/2009 16:42
Je cherche Ndeye Khady Diop, si elle est la fille de Oumar Diop et sa Femme Adjeratu Maimouna Diouf. On s'est connu quand Ndeye Khady était petite fille et moi j'étais invité chez ses parents à Bopp plusiours fois à partir de 1992... je veux la retrouver ensemble avec sa famille, la soeur Tata et le frère Papa..... repond moi si tu es la fille qui je cherche - merci. Aicha

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance