Recherche

NGUEKOH/ GESTION DE LA MUNICIPALITE CONTESTEE, Le maire dégage en touche

Le maire socialiste de la commune de Nguékokh, Abdou Ndiaye, a organisé au cours de la journée d’hier, un point de presse pour se prononcer sur la gestion de sa commune, contestée du reste, par ses adversaires politiques (libéraux et socialistes).Il a dégagé en touche et parle de querelles politiciennes.



Le maire socialiste de Nguékokh Abdou Ndiaye s’est expliqué sur les faits sur le vote du budget municipal. A l’en croire, lors d’une première rencontre, les conseillers municipaux ont éprouvé le besoin de voir le compte administratif de 2006. Accédant à cette demande, il a accepté de présenter avant le vote du budget 2008. Ainsi le budget voté est arrêté à la somme de 297 142 925 francs .Le fonctionnement se taille 198 342 925 francs pour des investissements de 98 800 000 francs .Le cabinet du maire s’est vu allouer 32 026 200 francs.

Sur les faits contestés reposant sur l’attribution de 48 hectares représentant le domaine industriel, les documents présentés et consultés disent le contraire. Pourtant malgré de vives contestations de la part de certains conseillers municipaux, leurs signatures figurent bien sur des pièces administratives. L’attribution de ce lot fait à l’endroit d’opérateurs pouvant garantir sa mise en valeur est faite sur la base de la délibération en date du 06 juillet 2005 et approuvée par le préfet de Mbour le 06 décembre 2005. Elle est passée à la commission régionale de Thiès le 05 septembre 2006. Elle est entérinée par un arrêté du gouverneur sur le numéro 213 /Grt du 31 novembre 2006. Pour lui, la dite zone ( domaine industriel) va faire l’objet d’une délibération spéciale devant spécifier le taux de frais de bornage à payer par des industriels et opérateurs économiques occupants ou attributaires.

En ce qui concerne le quiproquo avec un entrepreneur de la place Abdoulaye Diagne sur des engagements non effectués pour des travaux d’extension, le maire soutient que le dossier est entre les mains de la justice et partage la préoccupation avec ses détracteurs.

Sur un probable adhésion au parti démocratique sénégalais, il a déploré son appartenance au parti socialiste. Mais il se dit aussi engager à soutenir le président de la république dans sa mission. A l’en croire, il suppose à avoir voté les législatives et les sénatoriales. En plus, il se dit aussi redevable du président Wade qui l’a aidé en partie à régler la question de l’eau à Nguékokh. Il a équipé le forage avec une nouvelle pompe. Cette prouesse est à prendre en compte. Par rapport à la suite des événements sur son éventuelle participation aux prochaines élections locales, il n’exclut pas la probabilité d’aller aux locales avec ses camarades verts de la section 1 de Nguékokh. Selon ses propos, ces derniers sont ses véritables fossoyeurs et en principe Mamadou Sall Ndiéguène, leur responsable passe tout son temps à le critiquer sans une réaction de la direction socialiste. Il préfère rompre les amarres pour y voir plus clair avec sa majorité ou bien aller avec une autre liste à révéler au moment opportun.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 721 fois
Association des Maires du Sénégal


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance