Recherche

Mbour se dote d'un micro-jardin pour améliorer l'état nutritionnel des "malades chroniques"



Mbour, 7 juin (APS) – L’unité de traitement ambulatoire (UTA) inauguré vendredi à Mbour (Ouest) pour faciliter le traitement médical des personnes séropositives est équipé d’un micro-jardin devant améliorer l'état nutritionnel des "malades chroniques", a expliqué le docteur Fatou Seck Sarr.

Le micro-jardin est le fruit d'une contribution financière de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), selon le ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Il sert de facilitateur de "la prise en charge médicale, psychosociale et nutritionnelle" des personnes souffrant de "maladies chroniques".

"Ce micro-jardin nous permettra d’assurer une prise en charge alimentaire des patients atteints de maladies chroniques. Quand on a certaines maladies, il faut surtout veiller sur son alimentation. C'est pourquoi nous nous sommes dotés de ce micro-jardin", a dit Mme Sarr, coordonnatrice de l'UTA de Mbour.

Le maïs, la patate, le poivron et le manioc par exemple sont cultivés dans ce jardin, en vue de la prise en charge nutritionnelle des malades admis à l'UTA, selon elle.

Selon le ministère de la Santé et de l'Action sociale, l'UTA permettra de renforcer le dispositif de prise en charge des personnes séropositives à Mbour, où le taux de prévalence du VIH/Sida est de 1,1%, un peu plus que le taux national, 0,7%, selon les autorités médicales.

ADE/ESF/ASG

SAMEDI DÉTENTE-musique douce ,detente et relaxation ,reiki ,massage

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 112 fois
Santé


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance