Recherche

Marchés du BCI : un activiste relève la méconnaissance des procédures de passation des marchés publics



Louga, 29 avr (APS) – La non maîtrise des procédures de passation des marchés publics et l’absence d’organes de contrôle et de suivi des ouvrages constituent un frein à la bonne exécution du budget consolidé d’investissement (BCI) dans les collectivités locales de Louga (Nord), a soutenu mardi, Moctar Sow, un acteur de la société civile locale.

Le coordonnateur du Comité régional pour le suivi des politiques économiques et sociales (CRESPES) s’exprimait lors de la restitution suivie de l'adoption d’un rapport consacré à l’évaluation du BCI dans les collectivités locales de la région de Louga.

Entres autres limites de l’exécution du BCI relevées dans ledit rapport, figurent l’insuffisance des fonds alloués, le retard de mise en place des crédits et l’absence de suivi et d’évaluation des ouvrages, a souligné M. Sow.

‘’De nombreuses infrastructures dans les domaines de l’éducation et de la santé ont été construites grâce aux financements du BCI dont l’exécution a pâti de la méconnaissance des procédures de passation des marchés et de l’opportunité de certains investissements’’, a-t-il relevé.

Selon lui, l’enquête a permis de revenir sur la pertinence, l’efficacité et la durabilité, mais a surtout permis de se rendre compte de la méconnaissance des acteurs des mécanismes de fonctionnement du BCI.



AKS/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 73 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance