Recherche

Macky Sall invité à désenclaver des foyers religieux de la Casamance



Daroul Salam Chérif (Bignona), 29 jan (APS) - Chérif Bouna Aïdara, porte-parole du Khalife général de Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara, a invité, mardi à Daroul Salam Chérif (Bignona, Sud), le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall à initier "un programme spécial" pour le désenclavement des foyers religieux de la Casamance.

‘’Le Khalife général invite le président de la République à faire une discrimination positive pour le développement de la région Sud du Sénégal avec un programme spécial de désenclavement des foyers religieux de la Casamance’’, a-t-il dit.

Il intervenait à l’occasion de la cérémonie officielle de la Ziarra (visite) annuelle de Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara, lundi et mardi. Plusieurs fidèles venus du Sénégal et de la sous-région ont pris part à cette 38ème édition de ce pèlerinage placé sur le thème : "L’islam et la culture de la paix".

Le porte-parole de la famille chérifienne de Daroul Salam a renseigné que Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara a quitté la Mauritanie pour venir à Dakar, en passant par le Mali, la Guinée-Conakry et la Guinée-Bissau, avant de s’installer en Casamance.

‘’Avant même les indépendances, il (Cheikhna Cheikh Mahfouz) avait des talibés diola, balantes, entre autres. Raison pour laquelle, nous avons beaucoup salué l’initiative du chef de l’Etat de porter les noms des guides religieux aux différents môles du Port de Dakar’’, a-t-il souligné.

‘’Mais, nous pensons que Cheikhna Cheikh Mahfouz et ses talibés doivent avoir la reconnaissance de toute la nation, surtout ici en Casamance. Les aéroports, les universités, hôpitaux et tant d’autres méritent de porter le nom de la famille Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara’’, a-t-il estimé.

Pour sa part, le gouverneur de la région de Ziguinchor, Cheikh Tidiane Dieng, qui conduisait la délégation officielle, a demandé au Khalife Chérif Cheikh Mohamed el-Hatab Aïdara, de prier pour le retour de la paix en Casamance, au Mail et partout en Afrique.

Selon M. Dieng, la Ziarra annuelle est une occasion pour le khalife de mieux faire connaître l’islam aux talibés et surtout de cultiver la paix dans les cœurs et dans les esprits.

ASB/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 113 fois
Société


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance