Recherche

Macky Sall à la remise du label de bonne gouvernance : « Seule la transparence nous permettra d’optimiser nos ressources »



Lors de la cérémonie de remise du Label de certification citoyenne de la bonne gouvernance locale, organisée, hier, par le Forum civil et Enda Graf, le président de la République, Macky Sall, a estimé qu’il faut s’orienter vers la transparence, la seule voie qui permettra à l’Etat d’optimiser ses ressources.

Le président de la République a présidé, hier, la cérémonie de remise du Label de certification citoyenne de la bonne gouvernance locale au Théâtre national Daniel Sorano. Il a demandé à tous les dépositaires d’un mandat public de comprendre que l’heure de la transparence a sonné. Il a adressé aux 25 collectivités locales récipiendaires ses félicitations et les a encouragées à persévérer dans cette voie qui mène indubitablement vers le progrès commun. Selon Macky Sall, il faut s’orienter vers la transparence qui est la seule voie qui nous permettra d’optimiser nos ressources.
En présence de membres du gouvernement, des différents acteurs et partenaires et d’une foule venue prendre part à la cérémonie, le président Macky Sall a soutenu que la politique de bonne gouvernance est un creuset essentiel d’une nouvelle voie que doit emprunter le pouvoir public. Il a précisé que le label de gouvernance locale et la certification citoyenne sont de véritables instruments d’appui à l’amélioration de la transparence et de l’efficience selon une vision de responsabilisation et de participation citoyenne. »
Ainsi, leur application plus étendue favorisera à coup sûr, continue-t-il, une mise à niveau des collectivités locales en termes d’efficacité budgétaire, d’effectivité de leurs actions, de redevabilité. Pour lui, ce projet pour la gouvernance locale et la transparence avec comme clé, la certification citoyenne est venu couronner le tout puisque non seulement les populations participent à l’élaboration du budget mais elles sanctionnent à travers le mécanisme de la participation citoyenne.
Dans cette même logique, le ministre de la bonne gouvernance, Abdou Latif Coulibaly a laissé entendre que « c’est l’amorce d’une coopération fructueuse avec la société civile qui se dessine. Cette certification citoyenne rentre parfaitement dans le cadre de la nouvelle politique que nous voulons mettre en place. Nous estimons que la bonne gouvernance ne sera être effective au Sénégal que si la population elle-même s’approprie effectivement ce concept pour le traduire en une réalité concrète par un contrôle citoyen plus rigoureux ».
Tout au plus le président de la République a rassuré tous les acteurs de la disponibilité nécessaire de son gouvernement pour parfaire le mécanisme de la décentralisation en faveur des populations. De leur côté les collectivités locales, par la voix de leurs représentants, ont salué l’initiative et l’appui des partenaires « car l’outil met l’accent sur la mesure de la gouvernance par les populations. Il permet de prouver qu’on est capable d’avoir un regard endogène sur notre propre gouvernance » de l’avis de Mouhamadou Mbodj, de la coalition forum civil/Enda Graf. Pour les collectivités locales et les communes récipiendaires de labels d’argent et de bronze, alors que celui de l’or n’est pas encore acquis dans ce processus, « l’initiative s’inscrit en droite ligne avec les principes de transparency international. Elle est à partager, à renforcer car le mécanisme nous permet d’aller de l’avant et de nous parfaire.»
Les collectivités se disent aussi optimistes surtout avec la présence du chef de l’Etat à qui elles demandent un appui pour la généralisation et l’accompagnement de « cette pratique de bonne gouvernance.» Autre satisfactions notées, ce sont celles des partenaires.
Ainsi à l’image du représentant de la coopération Sénégal-Luxembourg qui a assuré l’augmentation et la pérennisation de leur soutien et qui a exprimé que « c’est notre conviction que le contrôle citoyen est le meilleur moyen de qualité de la gouvernance locale.», l’ambassadeur des Usa au Sénégal, Devis Luckens a lui aussi exhorté tous les acteurs et récipiendaires « à poursuivre leur objectif citoyen en vue de la construction d’un Sénégal démocratique et prospère. » Tout compte fait, le chef de l’Etat a de son côté encouragé tous, à trouver ensemble les articulations utiles afin de porter cette vision capitale contre le sous développement. Il a aussi émis l’idée d’apporter un bonus pour ceux qui feront plus dans ce processus.

Amadou DIOP
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 190 fois
Bonne gouvernance


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance