Recherche

MONUMENT DE LA RENAISSANCE AFRICAINE ET VILLAGE DU FESMAN : Ouakam en phase avec le chef de l’Etat sur les projets



MONUMENT DE LA RENAISSANCE AFRICAINE ET VILLAGE DU FESMAN : Ouakam en phase avec le chef de l’Etat sur les projets
La Collectivité léboue de Ouakam est prête à accompagner les projets du Monument de la Renaissance africaine et du Village du Fesman III en cours de réalisation dans leur localité. Quinze dignitaires conduits par le « Jaraaf » de Ouakam, El Hadj Seybatou Guèye, l’ont réaffirmé au chef de l’Etat lors d’une audience, avant-hier, mardi, au Palais de la République.

Reçue avant-hier, mardi, par le président de la République, une délégation de la Collectivité léboue de Ouakam a exprimé toute son adhésion à l’érection du Monument de la Renaissance africaine et la construction d’un Village du Fesman III dans leur localité.

« Notre collectivité, à travers ses dignitaires et représentants de structures, a été très bien reçue par le président de la République. Nous lui avons dit tout notre attachement au développement de Ouakam... », a confié hier, à son domicile, El Hadj Seybatou Guèye, le « Jaraaf » de la Collectivité léboue de Ouakam. Il était entouré de Youssou Ndoye, président du collectif des jeunes, d’El Hadj Mame Moussé Ndoye, « Ndèye Ji Rew », d’El Hadj Imam Mandoye Ndoye, Trésorier général des « Freys », d’Alieu Diène Dramé, « Ndiambour » et conseiller technique du « Jaraaf », de Mbaye Diagne, Trésorier général de la Collectivité et d’Ameth Tidiane Ndiaye, président de la Commission des finances de la Collectivité.

Selon ces notables et dignitaires, c’est sur ce site qu’était reçu, il y a une dizaine de jours, Pierre Goudiaby « Atépa », architecte-conseiller spécial du président de la République venu leur expliquer, dans ses détails, le projet du Monument de la Renaissance africaine et les investissements qui l’accompagneront. Et, une fois en audience avant-hier mardi au Palais de la République, les autorités de la Collectivité léboue de Ouakam ont confirmé au chef de l’Etat leur volonté de s’approprier le Monument. Un ouvrage qui, une fois achevé, sera un projet de développement socio-économique et culturel pour les populations de Ouakam et environs.

Convention pour le Village du festival

A la fin des travaux, la priorité sera accordée aux jeunes de Ouakam en ce qui concerne les emplois créés ; de même, la Collectivité bénéficiera des recettes générées par le Monument.

Selon Alieu Diène Dramé, le seul souci des habitants de Ouakam est le développement de leur localité. Les dignitaires ont affirmé avoir soumis au président Abdoulaye Wade des requêtes comme l’érection d’un Commissariat de Police, d’une Caserne de sapeurs pompiers, d’une Gare routière et l’extension, de deux à six hectares, du lycée de Ouakam.

« Le président de la République nous a donné son accord total et a dit qu’une commission sera créée pour s’y pencher... », ont confié les dignitaires.

Egalement, ont-ils précisé, pour la construction d’immeubles devant abriter le Village du troisième Festival mondial des arts nègres, la seule condition posée par la Collectivité léboue de Ouakam est la signature d’une convention notariée entre l’Etat, les promoteurs privés et elle.

Dorénavant, ont rassuré les dignitaires, l’autorité coutumière unie et l’autorité municipale, représentée mardi à l’audience du Palais par l’adjoint au maire, s’accordent tous sur les projets prévus à Ouakam.

Ils sont donc prêts à accompagner le projet du Monument de la Renaissance africaine. Rappelant que c’est la deuxième audience que leur accorde le chef de l’Etat, après celle de juillet dernier, ils ont dit attendre aussi le dédommagement de la part de l’Etat, à hauteur de 3 milliards 59 millions Cfa, pour l’expropriation d’une superficie du Titre foncier 5007 DG traversé par la route de la Corniche prolongée durant les travaux de l’Anoci vers les Mamelles.

Omar DIOUF
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 5291 fois
Village de Ouakam


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance