Recherche

Les services techniques environnementaux doivent être décentralisés, affirme un officiel



Dakar, 20 jan (APS) – Le secrétaire exécutif du Programme national de développement local (PNDL), Samba Guéye, a plaidé mercredi à Dakar pour la déconcentration des services techniques environnementaux pour éviter aux agents des services régionaux de toujours se déplacer dans la capitale pour certains de leurs travaux.

‘’Il faut aller très vite vers la déconcentration des services techniques environnementaux pour éviter aux agents des services régionaux de toujours se déplacer dans le cadre de leur travail’’, a dit M. Guèye à l’ouverture d’un atelier de formation au profit des membres du Comité technique d’évaluation environnementale et sociale du PNDL.

‘’La rencontre fait partie du programme de renforcement de capacités et d’appui au profit de 370 communautés rurales, à travers le financement de 1.800 microprojets sur toute l’étendue du territoire’’, a-t-il précisé.

‘’Il est de notoriété publique que la résolution des problèmes environnementaux au niveau national dépend de la préservation du cadre de vie au niveau local. Le PNDL apporte un appui substantiel aux projets de développement à la base’’, a souligné M. Guéye.

Selon lui, le PNDL s’est, à cet effet, doté d’un cadre qui prévoit toutes les mesures de gestion environnementale et sociale à travers un programme de formation soutenu au profit des élus locaux et des organisations communautaires de base.

Un taux global de réalisation du tri préliminaire de 60% est noté au niveau des 1.765 microprojets financés. 90 % des dossiers d’appels d’offres (DAO) lancés par les collectivités locales ont intégré les prescriptions environnementales générales et 63% des microprojets ont connu un début d’application des mesures édictées, lit-on dans un document remis à la presse.

Il s’agit, à travers cette session de formation, de procéder à leur évaluation et de voir en quoi, la mise en œuvre des microprojets a respecté, à la lettre, les prescriptions environnementales et sociales édictées, indique la même source.

‘’Au sortir de cet atelier nous espérons que vous repartirez avec une meilleure maîtrise des éléments de gestion qui bien appliqués permettront une meilleure préservation de l’environnement’’, a pour sa part dit l’inspecteur technique au ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels.

Abdel Kader Kane a ainsi invité le PNDL à se rapprocher des services techniques régionaux des Parcs nationaux, des Eaux et forêts et des Bassins de rétention pour une meilleure ‘’efficacité de la gestion de l’environnement au niveau local’’.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1635 fois
Programme National de Développement Local (PNDL)


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance