Recherche

Les réserves mondiales de céréales estimées à 495 millions de tonnes



Dakar, 7 fév (APS) - Les réserves mondiales de céréales, à la clôture des campagnes se terminant en 2013, sont estimées à environ 495 millions de tonnes, soit un rapport mondial stocks-utilisation de 20,6 pour cent, indique le site de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Ce rapport est "inférieur aux 22 pour cent de 2011/12, mais supérieur au niveau plancher de 18,7 pour cent de 2007/2008", note la même source.

La FAO prédit que "le commerce mondial de céréales en 2012/13 devrait tomber à 297,5 millions de tonnes, soit 6 pour cent de moins que la campagne précédente, mais près de 2 millions de tonnes de plus que les prévisions de décembre".

"Parmi les caractéristiques émergentes du marché mondial des céréales de 2013", l'organisation onusienne "fait état de la reprise des fortes exportations de blé de l'Inde (de l'ordre de 6,5 millions de tonnes) […]".

Elle cite aussi "des livraisons record de maïs du Brésil (de l'ordre de 22 millions de tonnes)". Ce qui, selon elle, "se traduit par une détente sur le front de l'offre et de la demande".

"En ce qui concerne les cours internationaux, l'indice FAO des prix des céréales a reculé de 1,1 pour cent (soit près de trois points) à 247 points en janvier. L'indice des céréales a chuté depuis octobre en raison principalement de l'amélioration des conditions des cultures", relève la FAO.

Selon l'organisation onusienne, "l'indice FAO des prix des huiles et graisses a atteint en moyenne 205 points en janvier, en hausse de 4,4 pour cent (soit 9 points) par rapport à décembre, renversant la tendance à la baisse des quatre derniers mois".

"Le rebond a été principalement tiré par l'huile de palme, en raison du raffermissement de la demande d'importation", poursuit-elle, soulignant que "l'indice FAO des prix des produits laitiers a atteint en moyenne 198 points en janvier, soit un léger mieux par rapport à décembre".

Quant à l'indice FAO des prix de la viande, il "a atteint en moyenne 176 points en janvier, en légère baisse par rapport à décembre". Dans le même temps, "les cotations de toutes les catégories de viande ont été généralement stables, même si une légère baisse des prix de la viande de volailles et de la viande porcine était perceptible".

"L'indice FAO des prix du sucre a atteint en moyenne 268 points en janvier, en baisse de 2,2 pour cent (soit 6 points) par rapport à décembre".

Les prix ont baissé pour le troisième mois consécutif du fait à la fois des attentes relatives à un important excédent de la production mondiale et de fortes disponibilités exportables en 2012/13, notamment au Brésil et en Thaïlande.

ASG/BK/DND

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 130 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance